vendredi , 19 avril 2024 - 18:49:08
FLASH
Accueil / Actualités / Lean manufacturing : Des experts canadiens renforcent les capacités de managers et entrepreneurs ivoiriens

Lean manufacturing : Des experts canadiens renforcent les capacités de managers et entrepreneurs ivoiriens

Des managers et entrepreneurs ivoiriens sont depuis ce jour à l’école du Lean Manufacturing grâce à une initiative du cabinet Akwaba Performance basé au Canada, en collaboration avec le cabinet LSV Coaching en Côte d’Ivoire. Cette formation a pour but d’aider  ces derniers à réaliser de bonnes performances en eliminant tout gaspillage de ressources.

Pour toute entreprise désireuse de réaliser de bons résultats, le Lean Manufacturing constitue un bon outil pour atteindre ses objectifs en se basant sur l’élimination des gaspillages de ressources. Cependant, c’est un concept qui n’est pas encore bien ancré dans l’univers managérial ivoirien. C’est donc dans le but de sensibiliser et outiller les dirigeants, les cadres et managers d’entreprises que le cabinet de formation et de conseil Akwaba Performance a initié cette formation qui se tient depuis ce jour 21 février 2024, et ce jusqu’au  22, à l’Institut Polytechnique International François sis à Cocody Angré 7eme tranche. “Le but de cette formation sur le lean Manufacturing c’est d’eduquer, de sensibiliser les chefs d’entreprises aux notions de gestion de gaspillage”, indique Mlle Lou Vanié, directrice du cabinet LSV coaching, partenaire du cabinet Akwaba Performance dans l’organisation pratique de la formation. “d’aucuns pourraient penser qu’ils ne font pas du gaspillage au quotidien dans leurs entreprises,  mais lorsqu’on va sur la base d’audits ou de diagnostics, on se rend compte facilement de gaspillage de ressources sous la forme de personnels en trop, de pertes de temps, de lourdeurs administratives, etc.”, poursuit-t-elle pour insister sur la méconnaissance que les gens ont du Lean Management en Côte d’Ivoire .

A l’occasion de cette formation, le cabinet Akwaba Performance a dépêché deux experts canadiens  pour partager leurs savoirs, mais surtout leurs vecus et expériences après des décennies de présence dans le milieu du travail. Il s’agit de Hugues Kelassa, ingénieur industriel et de Jean Édouard Fotanari, spécialiste du Lean Manufacturing. Ce dernier insistera sur le concept d’optimisation des processus. “cette formation s’adresse à toutes les personnes qui cherchent à optimiser leurs processus, qu’ils soient industrialisés ou transactionneels…Pour cela, nous nous appuyons sur la philosophie du Lean Manufacturing et ses outils de travail. Ses outils sont assez nombreux et constituent un écosystème complexe, mais quand on les applique correctement,  la difference est immense”explique Jean-Edouard. ”Meme quand une entreprise est déjà considérée comme performante, la mise en place d’une politique de Lean Manufacturing lui permet d’être encore plus performante et rentables”, renchérit son collègue formateur. Ce dernier soulignera que le Lean est une opportunité pour l’Afrique de rattraper son retard face aux autres parties du monde, notamment l’occident, en rendant ses entreprises compétitives par l’elimination ou la réduction du gaspillage, des non valeurs ajoutées qui coûtent très chers aux entreprises, ce qui permettra de maximiser leurs gains et profits.

Le lean  concerne tous les secteurs d’activités, que ce soit  les institutions de formations, les institutions financières et bancaires, les industries, les administrations publiques, etc. Aussi, au cours de cette formation on a pu constater la présence d’entrepreneurs, de cadres de ministères publiques et d’entreprises ou d’institutions privés. Tous ont trouvé un intérêt à venir se former aux outils du Lean Manufacturing ou management. C’est l’exemple de Clément Koffi Yao, cadre au Ministère de l’économie, du plan et du développement exerçant plus précisément au bureau de la prospective et de la veille stratégique en tant qu’inspecteur Principal. “Je suis inscrit à cette formation a titre personnel. J’ai ete motivé par mon désir de me faire outiller dans la gestion du gaspillage étant donné que je travaille beaucoup sur des projets de développement. Cest une tentative pour moi de gagner en efficacité dans mon travail au ministère”, explique-t-il. Idem pour Fulbert Kanga, spécialiste en financement de l’immobilier . Il dit avoir été témoin de beaucoup de projets immobiliers qui ont connu des défauts financiers parce que la planification n’a pas été bien faite mais aussi à cause du gaspillage en temps et matériaux de construction. Aussi, a-t-il jugé bon de venir se faire former dans la gestion de ce type de gaspillage dans l’immobilier. ‘”dans un projet immobilier, une mauvaise gestion du temps alourdit le projet et son coût, les intérêts continuant de s’accumuler, ce qui représente une perte pouvant le rendre non viable. Cette formation est donc importante pour moi”.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Maintenance automobile: Le maire Aby Raoul inaugure un garage doté de technologies de pointe à Marcory

Aby Raoul, maire de la commune de Marcory a procédé aujourd’hui 15 mars 2024 à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>
marvinwindowsmichigan