vendredi , 24 mai 2024 - 06:23:05
Accueil / Actualités / Recrutement dérogatoire des handicapés : Les sourds-muets et malentendants réclament un traitement égalitaire

Recrutement dérogatoire des handicapés : Les sourds-muets et malentendants réclament un traitement égalitaire

Les sourds muets de Côte d’ivoire se sentent lésés dans le processus de recrutement dérogatoire des handicapés à la fonction publique. Ils l’ont fait savoir ce vendredi 19 avril 2024 à l’occasion du lancement d’une grève de la faim, finalement avortée, devant la cathédrale Saint-Paul du Plateau.

Les sourds-muets et malentendants de Côte d’Ivoire sont insatisfaits du processus de recrutement dérogatoire des handicapés à la fonction publique de Côte d’Ivoire. Rassemblés ce vendredi 19 avril devant la Cathédrale Saint-Paul du Plateau, ils ont dénoncé ce qu’ils considèrent comme une injustice à leur égard, le très faible nombre des leurs recrutés chaque année comparativement aux autres catégories d’handicapés. ‘’Chaque année, l’Etat offre aux handicapés au moins 200 places à la fonction publique, mais nous ne récoltons que moins d’une dizaine de places alors que d’autres types d’handicaps s’en sortent avec des dizaines de places. Cela est trop injuste’’, explique  Bleuti François, vice président de la fédération des sourds de Côte d’Ivoire, très mécontent. “L’Etat doit nous traiter sur une base égalitaire en attribuant le même nombre de recrutés à tous les handicaps’’, demande-t-il.

Ils étaient une trentaine de personnes ce jour-là devant la cathédrale et avaient tous la même revendication, un traitement égalitaire dans le recrutement des handicapés. A vrai dire, il s’agit d’un ensemble de personnes venant tous d’échouer au recrutement dérogatoire organisé cette année. Pour eux une telle situation est due à cette injustice qu’ils dénoncent. Certains, comme Bleuti François, vont même loin en accusant  des personnes en charge de ce recrutement de vendre ou donner à des personnes non qualifiées des places qui leur reviennent. Impossible cependant de vérifier de telles allégations.

Ce vendredi devait commencer une grève de la faim relativement à cette situation mais la préfecture de police a qui ils avaient adressé un courrier dans ce sens deux jours auparavant n’a pas donné son accord. Elle leur a demandé de reporter cette manifestation dans l’attente d’une autorisation officielle, probablement la semaine prochaine. L’initiateur de cette grève ajournée est Souleymane Ballo, président du Conseil de développement en coopération pour les handicapés de Côte d’Ivoire (CodeCohci), une ONG qui lutte pour les droits des handicapés, en particulier des sourds muets et malentendants. “ Nous luttons pour notre bien être social et économique, tout en restant républicains. Nous avons bien compris ce que la préfecture de police nous a recommandé. Nous espérons avoir la semaine prochaine une suite favorable afin que notre voix soit effectivement entendue’’.

Marius Trésor

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Leadership féminin et promotion du genre : La ministre Euphrasie Yao reçoit un prix spécial au Cameroun

Invitée spéciale de la deuxième  édition des Africa Womens Awards (Awa) qui s’est tenue le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>
marvinwindowsmichigan