mercredi , 21 février 2024 - 21:32:37
Accueil / Actualités / Développement numérique : Voici les priorités du gouvernement ivoirien en 2024

Développement numérique : Voici les priorités du gouvernement ivoirien en 2024

Operationalisation de la fibre optique, nouvelle poste de Côte d’ivoire, entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les startups et couverture 4G, telles sont les priorités du ministère ivoirien de la transition numérique et de la digitalisation en cette année 2024. Elles étaient au coeur de la cérémonie de présentation des voeux du nouvel an au sein dudit ministère le vendredi 26 janvier.

La Côte d’Ivoire veut rendre opérationnels plus de 5 000 km de fibres optiques (ph: Dr)

Le développement du numérique est fondamental pour l’économie ivoirienne. Selon le gouvernement, la transformation digitale devrait faire gagner au pays 6 à 7 points dans le PIB et permettre de réaliser des revenus de 2 à 3 500 milliards de fcfa. Ce gain de richesse passe inévitablement par la mise en œuvre de grands projets dont le déploiement de la fibre optique. Le pays réalise en ce moment 7 000 km de fibre optique sur tout son territoire. Pour l’heure 5 207 km sur les 7 000 sont disponibles. Le projet connait un frein dans son exécution, cependant, il est possible de rendre opérationnel les plus de 5 000 km déjà réalisés. C’est l’engagement qu’a pris le ministre Ibrahim khalil Konaté devant les acteurs du secteur à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux. Il se donne jusqu’à la fin d’année 2024 pour atteindre cet objectif dont l’effectivité permettra d’améliorer l’accès des populations à une connexion internet de qualité à des coûts abordables.

L’autre priorité du gouvernement dans le numérique c’est la restructuration de la poste de Côte d’Ivoire . Celle-ci, semble-t-il n’a pas réussi à faire sa transition au point d’être dépassé par l’évolution technologique qui rend obsolète une partie de ses produits et services. Aujourd’hui, la démarche du gouvernement consiste à externaliser certaines activités de la nouvelle poste à des structures privées. L’Etat envisage également en cette nouvelle année de mettre en œuvre la nouvelle loi sur les startups adoptée en 2023. Cette loi devrait permettre selon les attentes d’avoir un meilleur statut et un meilleur encadrement pour les startups afin de favoriser leur compétitivité. L’un des problèmes que celle-ci rencontre est le manque de confiance des établissements financiers et bancaires à leurs égards a cause de l’incertitude qui caractérise leurs fonctionnement et évolution. C’est pour cela que le ministre a trouvé judicieux d’encourager les responsables des structures sous tutelle à faire en sorte que la situation financière de leurs entreprises soit stable. Quant au taux de couverture de la 4G, l’objectif du ministre est de la faire passer de 63 actuellement à 90%. Pour cela, il demande la participation effective des sociétés de téléphonie mobile. Cette implication peut se faire à deux niveaux a savoir au niveau des investissements dans l’équipement pour le déploiement de cette technologie à travers le territoire mais également par la promotion de la qualité des services à la population.

Enfin, en cette nouvelle année, le gouvernement compte beaucoup communiquer sur les activités du Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (vitib) de Grand Bassam. L’objectif étant de faire connaître les activités de cette structure afin d’inciter plus d’entreprises à s’y installer.

Marius Trésor

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Politique sénégalaise : La Cédéao préoccupée par le report des élections au Sénégal, ne prend pas position pour autant

La CEDEAO veut éviter des troubles politiques au Sénégal suite au report des élections présidentielles …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>
marvinwindowsmichigan