mardi , 18 juin 2024 - 09:54:05
Accueil / Actualités / Formalisation : Valoris Conseils à la conquête d’entreprises gérées par des femmes

Formalisation : Valoris Conseils à la conquête d’entreprises gérées par des femmes

Le cabinet Valoris aide les entreprises encore dans l’informel à passer à l’étape de la formalisation pour un meilleur accompagnement vers la compétitivité.

Spécialisé dans l’accompagnement des entreprises dans l’atteinte de performances leur permettant d’être compétitives sur le marché économique le cabinet Valoris conseils mise dans un  prioritairement sur la formalisation de celles-ci, une condition indispensable pour déployer son accompagnement. Ainsi, il a saisi l’organisation des premières journées des femmes entreprenantes et battantes (J-Feb) pour rencontrer ces dernières afin d’en convaincre certaines à faire le pas de la formalisation. « Nous sommes venus à ces journées là pour rencontrer toutes les femmes qui ont une activité mais qui ne sont pas légalement constituées, mais également pour leur proposer notre aide dans la gestion de leurs comptabilité », nous explique Bénédicte Tehe, responsable commercial du cabinet.

En effet, le cabinet se présente comme une réponse aux préoccupations des dirigeants d’entreprises et entrepreneurs qui souhaitent prioriser la bonne gouvernance comme objectif dans le management de leurs entreprises. Dirigé par de jeunes consultants experts dans leurs domaines respectifs, Valoris Conseils propose un modèle d’accompagnement des PME bâti sur une trilogie managériale : Financière, Juridique et Formation. Il veut renforcer les compétences des dirigeants d’entreprise et de leur personnel,  baliser les contours juridiques autour de leurs activités commerciales et les orienter vers une meilleure gestion financière crédible qui encouragerait de potentiels partenaires comme l’indique son site internet que nous avons consulté par la suite.

Le cabinet Valoris conseil était fortement représenté le mois dernier à l’occasion de la première édition des journées des femmes entreprenantes et battantes (JFeb 2023) qui s’est tenue au Centre sportif et des tics ivoiro-coreen d’Adjamé Cocody. Objectif, convaincre des femmes entrepreneures à formaliser leurs entreprises.

Sur le site des journées Feb, l’on pouvait se rendre compte de la présence d’un  grand nombre de femmes dont les activités se trouvent encore dans l’informel. Il s’agit pour la plupart de femmes commerçantes ou de micro-entrepreneures. C’est une parfaite cible pour le jeune cabinet. « Avoir une entreprise, c’est bien, mais être légalement constituée c’est encore mieux car cela vous permet de participer à des appels d’offres et de solliciter des prêts auprès d’institutions bancaires. Il faut donc que les femmes n’hésitent pas opter pour la formalisation de leurs activités », tel est le message que Bénédicte et ses collègues sont venus communiqué aux femmes entrepreneures ce jour là.

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Leadership féminin et promotion du genre : La ministre Euphrasie Yao reçoit un prix spécial au Cameroun

Invitée spéciale de la deuxième  édition des Africa Womens Awards (Awa) qui s’est tenue le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>
marvinwindowsmichigan