vendredi , 19 avril 2024 - 18:57:52
FLASH
Accueil / Actualités / Champions nationaux : les 4 instruments du gouvernement ivoirien pour développer les entreprises

Champions nationaux : les 4 instruments du gouvernement ivoirien pour développer les entreprises

Dans sa volonté de faire émerger en Côte d’Ivoire des entreprises durablement viables et capables d’atteindre le statut de champions nationaux, le gouvernement ivoirien a mis en place des instruments pour accompagner les entrepreneurs et entreprises dans leur volonté de développement. Nous allons établir dans cet article une liste de quatre des instruments parmi les plus récents.

Avec le programme Pepite, le gouvernement veut voir émerger des champions nationaux (Ph Dr)

Trouver du financement, un appui technique, du renforcement de capacité et surtout évoluer dans un climat d’affaires optimal pour assurer son évolution sereine, tels sont les vœux chers à une entreprise. Face à de tels besoins, le gouvernement essaie tant bien que mal de trouver des remèdes. 4 instruments aux ambitions capitales pour l’économie nationale ont été mis en place récemment à cette fin. Ils ont pour nom Filt, Start-up boost capital, Pepite ou encore Gude-PME. Découvrons ou redécouvrons chacun d’entre eux.

Facilité d’investissement à long termes (FILT)

Lancé le 19 juin 2023, la Facilité d’investissement à long terme est le dernier instrument mis en place par le gouvernement ivoirien pour booster le secteur privé. Dénommé CDC Capital, cette facilité est une émanation de la Caisse de dépôt et consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI), mise en place dans le cadre du Projet des chaines de valeurs compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET). La FILT, est une alternative ou un complément au financement bancaire classique, une contribution de l’État de Côte d’Ivoire au financement durable de l’économie par le biais des entreprises. Elle est conçue comme une société anonyme à capital variable avec conseil d’administration et une direction générale dotée d’un fonds de 38 milliards de FCFA réparties en deux guichets. Le premier guichet d’un montant de 15 millions de $ (environ 8,7 milliards FCFA) est destiné aux start-up et aux Pme afin de soutenir les projets, les activités et entreprises jeunes ou portées par les jeunes. Le deuxième est destiné aux grandes entreprises pour un montant global de 55 millions de dollars (32,3 milliards FCFA). La spécificité de ce deuxième guichet est qu’il mettra en avant les entreprises qui sont respectueuses de l’environnement dans leur mode de fonctionnement. A travers cet outil, l’État de Côte d’Ivoire va prendre des parts dans le capital social des entreprises sans pour autant être le concurrent des opérateurs économiques. Il ne s’agira donc pas pour l’État de transformer des entités privées en des entreprises publiques.

Start-up Boost Capital

Start-up Boost Capital est le dispositif de financement ivoirien dédié entièrement aux startups. Il propose via des institutions de microfinance, un financement d’un montant variant entre 1 et 50 millions de fcfa sous forme de prêt à moyen terme (12-60 mois max) avec un taux d’intérêt de 8% TTC/an. Lancé le 24 janvier 2023, ce dispositif est doté pour sa première année d’une enveloppe globale de 1 milliard de fcfa entièrement financé par le Ministère de la Jeunesse à travers l’Agence Emploi Jeune. Il s’adresse en particulier aux start-up justifiant d’au moins deux années d’existence, avec un potentiel d’ innovations à forte composante technologique et un fort impact en termes de création d’emplois. Des partenaires financiers accompagnent le projet notamment la Banque populaire de Côte d’Ivoire, Fin’Elle, Comoé Capital, Orange Bank et Unacoopec-ci. Pour la mise en œuvre de ce projet, l’État de Côte d’Ivoire a décidé de faire entièrement confiance à un groupement d’entreprises technologiques, à savoir Côte d’Ivoire Innovation 20 (CI20).

Le Programme PEPITE

Contrairement aux deux premiers instruments cités plus haut, le programme économique pour l’innovation et la transformation des entreprises (Pepite) n’est pas un fonds. Il est la solution de l’État ivoirien pour l’émergence d’ une génération d’entreprises fortes capables d’être compétitives sur le marché local, sous-régional et international. Certes, il existe déjà des entreprises ivoiriennes qui rivalisent avec des concurrents africains ou internationaux sous d’autres cieux, mais leur nombre est bien trop insignifiant. C’est pourquoi l’État a mis en place le Pepite dont le rôle va consister à identifier et sélectionner les PME et PMI disposant d’un potentiel de transformation et d’impact important, et dont l’accompagnement et le développement à travers un programme spécial va permettre de renforcer le tissu entrepreneurial dans les chaînes de valeurs stratégiques tournées vers l’export. Le programme s’appuie sur les principes de transformation productive expérimentés dans certains pays à travers le monde, notamment en Malaisie, au Chili et à l’Ile Maurice. A titre d’illustration, dans ce dernier pays, le soutien au secteur privé, notamment à l’industrie du textile, a permis de lutter contre la dépendance aux matières premières agricoles et de faire émerger un tissu de PME résilientes dans ce domaine. Le pays est célèbre à travers le monde pour son industrie textile. En Côte d’Ivoire, le programme Pepite vise 14 secteurs stratégiques qui inscrivent dans la vision 2030. Chaque année 150 entreprises seront ainsi sélectionnées dans ces 14 secteurs et bénéficieront d’une palette d’avantages notamment une assistance de l’État et de ses partenaires, de renforcement de capacités, de mesures financières, fiscales et règlementaires spécifiques, d’un accès privilégié aux marchés publics et d’une exposition nationale et internationale. Cependant, le programme a connu un peu de retard dans sa mise en œuvre. Démarré en octobre 2022 par un processus de recrutement des 150 entreprises, il devait normalement avoir fini cette sélection au cours du premier trimestre 2023. Cela n’est pas encore fait. Aucune communication officielle sur les raisons de ce retard pour le moment.

Le GUDE-PME

Le guichet unique de développement des petites et moyennes entreprises répond à la volonté de l’État d’intégrer et de centraliser tous ses services d’appui aux PME dans un même lieu ou même système. Il est donc au dessus et englobe des services tels que le Pepite, Start-up boost Capital et la FILT. Par ailleurs, le Gude combine les activités de l’Agence Côte d’Ivoire PME et ceux du Fonds de garanties aux Pme. Lancé le 19 décembre 2022, soit près de deux mois après le lancement de Pepite, Gude Pme milite en faveur d’un secteur privé compétitif, créateur de richesse et d’emplois en abondance. C’est la porte d’entrée pour tous ceux qui veulent développer leurs entreprises en Côte d’Ivoire. C’est au niveau du Gude que le chef d’entreprises peut avoir des informations sur les structures étatiques à explorer, les financements disponibles, etc. Le Gude comporte deux éléments importants pour les Pme à savoir un service d’accompagnement et d’encadrement technique, mais également un service dédié au financement. Le Gude lui-même ne dispose pas de financement en tant que tel, mais il met en relation l’entrepreneur ou l’entreprise avec des structures étatiques ou fonds dédiés à cela. Idem pour ce qui concerne les formations et l’encadrement technique. Avec le Gude, certains blocages au financement des Pme tels que le manque de structuration ou le manque de garanties seront résolues. Par exemple, en matière de financement, le Gude permettra aux Pme d’avoir accès à tout une panoplie d’appuis financiers notamment des garanties, des investissements privés, des subventions, des financements à terme tels que climatiques, pour femmes ou jeunes, etc.

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Maintenance automobile: Le maire Aby Raoul inaugure un garage doté de technologies de pointe à Marcory

Aby Raoul, maire de la commune de Marcory a procédé aujourd’hui 15 mars 2024 à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>
marvinwindowsmichigan