mardi , 16 août 2022 - 18:57:47
Accueil / Actualités / Métiers du numérique: 32 femmes présentent des projets innovants

Métiers du numérique: 32 femmes présentent des projets innovants

Faire des prises de vue avec des drones, réaliser un documentaire photographique et un reportage vidéo, fabriquer un prototype de robot voiturette ou encore concevoir un jeu de loterie en ligne, tels sont les projets présentés par une trentaine de femmes à l’issue de la cérémonie de clôture de la 2e phase du programme Women hope 2.0.

Sur 50 femmes, 32 ont réussi les évaluations relatives à la 2e phase du programme Women Hope 2.0 (Photo : JPD)

Organisée par Top innovation, institution à but non lucratif en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie (Auf), la cérémonie de clôture relative à ce programme s’est tenue, le samedi 8 mai 2021, dans l’enceinte de l’amphithéâtre de l’Ecole normale supérieure (Ens) d’Abidjan.Après plus d’un mois, 32 femmes sur près d’une cinquantaine ont été retenues par le programme pour réaliser ces différents projets, principalement dans les domaines du pilotage de drones, de la photographie, du montage vidéo, de la robotique et de la programmation informatique. Au-delà de ces formations et de tous ces projets, il s’agissait, de manière générale, de valoriser le potentiel avéré des femmes dans le secteur du numérique et/ou de la technologie.

Rappelant les résultats satisfaisants de la 1ère phase de ce programme, le professeure Jocelyne Bosson, Responsable de l’antenne d’Abidjan de l’Auf, a indiqué que cette 2e phase vise à former les nouvelles venues tout en renforçant davantage les compétences de celles y ayant déjà participé l’année dernière. Quant au financement du programme, elle a indiqué qu’il n’a pas été un souci car selon elle, cette initiative s’inscrit dans le champ d’action de l’Auf. « Cette activité s’intègre pleinement dans l’axe 3 du plan d’action stratégique de l’Agence », a-t-elle souligné tout en ajoutant que cet axe précise qu’il faut inciter à l’employabilité des jeunes en consolidant les capacités des femmes notamment dans les domaines du numérique et/ou de la technologie.

Depuis 2019, avec le Campus universitaire numérique, beaucoup plus de femmes sont prises en compte. « Nos formations enregistrent 50% voire 100% de femmes. Cette activité entrant dans nos objectifs, nous avons donc accepté d’accompagner ces jeunes femmes qui ont gagné en compétence et en autonomie. Nous espérons qu’elles pourront ainsi s’épanouir plus tard dans ce qu’elles ont choisi comme métier», a-t-elle conclu.

Pour Romain Patrick Metoevi, Président de Top innovation, au niveau de son institution, il ne s’agit pas seulement de former ces femmes mais de les amener aussi à se prendre en main. « En plus des formations, nous avons ajouté le module ‘‘30h pour entreprendre’’ car parmi toutes ses participantes, il y en a qui veulent entreprendre dans ces différents secteurs. Ce module leur a permis de se former en entrepreneuriat et en gestion de projets afin de pouvoir élaborer sinon construire un bon projet juste à la fin du programme (…) un suivi a aussi été mis en place pour accompagner celles ayant participé à ce module. Ce suivi leur permettra de réaliser leurs projets. Un comité a également été mis en place afin de les appuyer depuis la conception jusqu’à la réalisation de leurs différents projets… », a-t-il signifié avant de rappeler que le projet professionnel reste un outil indispensable permettant à tout jeune de pouvoir construire son avenir en tenant compte des réalités du marché de l’emploi.

Jean-Paul DEMOUSS

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig