dimanche , 14 août 2022 - 12:20:29
Accueil / Actualités / Camara Zanga, fondateur et manager général d’Ivoire Pavés: Une solution durable à la crise des sachets plastiques

Camara Zanga, fondateur et manager général d’Ivoire Pavés: Une solution durable à la crise des sachets plastiques

Le décret d’interdiction de la commercialisation et de l’utilisation des sachets plastiques institué en 2013, n’a pas réussi à régler le problème  de la gestion de ce type de déchets en Côte d’Ivoire. Au contraire, ces sachets nuisibles à l’environnement sont plus que jamais fabriqués et abondamment utilisés par la population. Heureusement pour la Côte d’Ivoire qu’il existe des solutions alternatives, notamment la transformation de déchets de sachets plastiques en pavés.  C’est la spécialité de Camara Zanga, promoteur d’Ivoire Pavés.

A la fin de la crise post-électorale de 2011 qui a entrainé la fermeture des universités durant une année entière, Camara Zanga prend une décision lourde de conséquence, celui de mettre une croix sur ses études de sciences économiques et de gestion pour se lancer dans l’entrepreneuriat. De toutes les façons, il a toujours rêvé de travailler pour lui-même. Même si la décision paraissait amère, elle avait un sens en ce qu’elle correspondait en partie à ses aspirations.

Cependant, il ne deviendra pas entrepreneur immédiatement, mais trouvera un tremplin qui lui permettra quelques années plus tard de s’installer à son propre compte. En effet, après quelques années d’errance, il devient membre du  comité de gestion d’une société coopérative  simplifiée en qualité de trésorier général durant trois années consécutives de 2015 à 2018. Ces années dans cette coopérative dénommée UVD (unité de valorisation des déchets) lui permettront  d’acquérir de l’expérience dans plusieurs domaines : la valorisation des déchets, le management des sociétés coopératives  et l’approfondissement de ses connaissances en développement durable. Mieux, à travers diverses formations, il prendra davantage conscience des enjeux liés au développement durable et à la protection de l’environnement. Désormais, ses centres d’intérêts s’orientent vers l’économie verte, l’amélioration du cadre de vie des populations, la lutte contre la pollution plastique, etc. C’est l’appropriation de ces divers concepts qui justifiera la création en 2018 de la start-up Ivoire Pavés.

Le cadre de vie à un nouvel allié

Ivoire Pavés est spécialisée dans la pré-collecte,  le tri et la valorisation des déchets plastiques par la fabrication de pavés plastiques appelés également  pavés écologiques. La start-up dont le siège social se trouve à Yopougon Azito village emploie aujourd’hui 15 personnes dont 5 femmes, engagées dans la transformation des sachets. Trois motivations sont à la base de la mise en place d’Ivoire pavés selon son fondateur. « Avec Ivoire Pavés, je veux participer de façon significative à résorber le chômage à travers la création d’emplois par l’économie verte, participer à l’amélioration du cadre de vie des populations face à la nouvelle donne mondiale sur  l’aménagement de l’environnement et participer au traitement des besoins en matière d’entretien paysager et routier en Côte d’Ivoire » explique Camara Zanga. Ainsi,  autant qu’il le peut, notre jeune entrepreneur veut à terme permettre à tous les ivoiriens de vivre dans un cadre de vie sain, débarrassés de tous les déchets plastiques en générale, et des sachets plastiques en particulier. Il veut également permettre à ces derniers d’avoir accès aux  pavés  à des coûts abordables afin d’améliorer eux-mêmes leur cadre de vie immédiat.

Un coup de pouce venu du district

La création d’Ivoire Pavés n’a pas été chose facile. Certes, Camara Zanga disposait de la technicité apprise avec l’UVD et disposait de la motivation nécessaire pour lancer son entreprise, mais il manquait de moyens financiers. A la recherche de moyens, il entendra parler du concours du jeune entrepreneur émergent doté du prix Alassane Ouattara et décide d’y participer. Ce concours organisé à l’initiative du district autonome d’Abidjan, lui permettra au cours de l’édition 2017 d’être lauréat avec à la clé la somme de 5 millions fcfa et la possibilité d’intégrer l’incubateur du district. C’est avec cette somme qu’il mettra en place son entreprise à Azito village et s’équipera afin de débuter les travaux en 2018. L’entreprise qui est à l’étape du développement des activités selon son fondateur, oriente pour le moment ses activités vers la production et la commercialisation de pavés, mais également vers la mise à disposition de balles plastiques pour le compte des industriels. Pour ce qui concerne son cœur de métier à savoir la fabrication de pavés, l’entreprise enregistre des succès, mais également quelques déconvenues.

Au chapitre des succès, elle a déjà réussi à signer des contrats avec des entreprises de la place mais aussi des particuliers. Son succès le plus retentissant, c’est d’avoir réussi à fournir une demande au Mali. Le simple fait qu’une demande vienne de ce pays frontalier est une victoire pour notre entrepreneur qui envisage à terme de couvrir toute l’Afrique de l’ouest. Pour cela, Camara Zanga est conscient qu’il faut accroitre sa capacité de production estimée aujourd’hui à 400 pavés par jour, soit 9 600 pavés par mois. Cette capacité, il veut la porter au double. Mais cela demande du personnel et de l’équipement alors que les moyens sont encore limités. D’ailleurs cette difficulté leur a fait perdre un gros marché de plusieurs millions avec une grosse multinationale de la place. Le délai que cette dernière leur demandait de respecter ne pouvait pas l’être avec les moyens actuels. Par ailleurs, d’autres difficultés restent à gérer au quotidien en l’occurrence l’insuffisance de fonds de roulement qui ne leur permet pas de satisfaire certaines demandes qui ne sont pas suivies de paiement d’avance par le commanditaire. Une dernière difficulté pour le jeune entrepreneur concerne les clients véreux qui tardent ou refusent de payer le travail réalisé.

Foi en l’avenir

Malgré tout, Camara Zanga a foi en l’avenir. Il a foi en la transformation de la Côte d’Ivoire en un pays ou le cadre de vie n’est pas pollué par les déchets de sachets plastiques. Concernant l’avenir d’Ivoire Pavés, il le voit en rose. En plus de désirer accroitre sa capacité de production de pavés, il envisage à moyens termes de conduire sa jeune entreprise dans le domaine de  la construction, de la réhabilitation et de la réparation des voies routières en agglomération. Sur le long terme, l’entreprise s’intéressera à de nouveaux produits et procèdera à l’ouverture de projet de construction d’habitat économique  surtout en zone rurale. Une étude est actuellement en cours pour évaluer une telle diversification des activités et pour identifier les nouveaux produits à développer. Avec tous ces projets, Camara veut transformer positivement la société ivoirienne sur le plan économique et sociale car pour lui le bien être de la société ivoirienne est une priorité.

Marius Nouza

Encadré :

Courageux, persévérant et rigoureux

Camara Zanga a trois conseils pour les jeunes ivoiriens. Pour lui, la jeunesse ivoirienne ne doit pas se laisser aller à la facilité. Elle doit plutôt croire en ses rêves et s’adonner à l’entrepreneuriat pour être des solutions à des problèmes sociaux. Dans tous les cas, il y a des difficultés partout, qu’on choisisse la facilité ou l’entrepreneuriat. Mais, c’est l’entrepreneuriat qui, selon lui, donnera au jeune homme le sentiment d’avoir participer à l’amélioration de la société. Si l’on choisit effectivement de se lancer dans l’entrepreneuriat, la récompense sera plus grande et gratifiante, bien sûr avec quelques souffrances. C’est pourquoi Camara Zanga, conseille aux entrepreneurs d’être courageux, persévérants et rigoureux. Pour lui un entrepreneur a besoin de courage parce que beaucoup d’obstacles se dresseront sur son chemin et seul le courage pourra l’aider à surmonter tout cela.  Etre persévérant  c’est croire jusqu’au bout en ses rêves malgré tous les obstacles et ne jamais y renoncer. La rigueur quant à elle, permettra à l’entrepreneur de faire un travail de qualité et de quantité  afin de satisfaire ses clients qui sont la clé de la réussite en entrepreneuriat.

MN

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Un commentaire

  1. Cet article est l’un des meilleurs articles sur lesquels j’ai lu: Camara Zanga, fondateur et
    manager général d’Ivoire Pavés: Une solution durable à la crise des sachets plastiques
    – accelerateurafricain.com
    J’ai trouvé un secret japonais qui m’a aidé
    à perdre 1 kg en seulement 3 heures !!: https://bit.ly/1KiloTousLes3Jours
    Bisous! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig