jeudi , 11 août 2022 - 03:06:24
Accueil / Actualités / Métiers de l’énergie: Trois organismes s’unissent pour former 1 250 jeunes

Métiers de l’énergie: Trois organismes s’unissent pour former 1 250 jeunes

Schneider Electric et International Rescue Committee (IRC), en partenariat avec « Mastercard Foundation », s’allient pour permettre à 1.250 jeunes, dont 60% de femmes et 750 entrepreneurs, d’acquérir des compétences dans le domaine de l’électricité. Dans un communiqué de presse parvenue à notre rédaction, les trois entités expliquent les objectifs de cette alliance et les modalités de mise en œuvre.

Avec le programme Pro-jeunes énergie, l’IRC et ses partenaires veulent renforcer l’employabilité des jeunes dans les métiers de l’électricité. (Ph Dr)

Depuis 2017, IRC met en œuvre le Projet de Renforcement des Opportunités Jeunes Energie (PRO-Jeunes Energie) pour permettre à des jeunes d’acquérir des compétences pour obtenir un emploi salarié ou pour lancer leurs propres micro-activités dans les métiers de l’énergie solaire et de l’électricité domestique. Cette initiative qui bénéficie du partenariat de « Mastercard Foundation » et de la Fondation Schneider Electric vise au moins deux objectifs. Le premier étant de renforcer l’employabilité de 1 250 jeunes dont 60% de femmes grâce à des formations digitales et abordables. « PRO-Jeunes Energie renforcera l’employabilité de 1 250 jeunes de la région d’Abidjan et du Nord en situation d’échec scolaire ou  professionnel, âgés de 15 à 30 ans, participant au programme sur 5 ans ».  

Dans la pratique, PRO-Jeunes utilise les technologies de pointe dont l’utilisation de supports numériques dans le cadre de la mise en œuvre de modules de formation en entrepreneuriat et compétences de vie, qui faciliteront la mise en place de systèmes de suivi pédagogique à distance de chaque participant par un coach.  L’autre objectif, c’est que parmi ces 1250 jeunes, 750 entrepreneurs seront sélectionnés et appuyés, afin qu’ils créent leur propre micro-activité.

Au-delà de la formation à distance avec des outils de pointe, une salle de classe sera ouverte dans 4 centres de formation technique dans les métiers de l’énergie : 2 à Abidjan, 1 à Grand Bassam et 1 à Korhogo pour permettre aux jeunes participants d’acquérir un savoir-faire pratique. A abidjan, un centre de formation sera exclusivement dédié à la gente féminine. Il s’agit de soutenir l’insertion professionnelle des femmes dans les métiers de l’énergie. En effet, le programme se donne pour objectif de compter 60% de femmes parmi ses apprenants,  la finalité étant d’ouvrir le secteur de l’énergie et ses opportunités à ces femmes et leur permettre d’être actrices de la chaîne de valeur énergétique en Côte d’Ivoire.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig