lundi , 5 décembre 2022 - 17:16:54
Accueil / Actualités / Interview /Romain Patrick Metoevi, Président de Top Innovation: «Nous voulons aider les étudiants à se préparer à entrer dans le monde professionnel»

Interview /Romain Patrick Metoevi, Président de Top Innovation: «Nous voulons aider les étudiants à se préparer à entrer dans le monde professionnel»

En collaboration avec la Commission nationale de l’Unesco et l’Institut européen de coopération et de développement (Iecd), Top Innovation a organisé, du 25 au 26 octobre 2019 à l’Agence universitaire de la francophonie (Auf), la 2e édition du forum sur la Préparation au monde professionnel (Pmp). Dans cette interview, Romain Patrick Metoevi, Président de cette institution à but non lucratif, nous en fait le bilan tout en faisant état du suivi annoncé au niveau des participants.

Pouvez-vous revenir sur l’objectif visé par le forum sur la préparation au monde professionnel (Pmp) ?

En organisant ce forum, notre objectif était d’aider les jeunes à élaborer et valider leur projet d’étude et professionnel afin de bonifier leur cursus et leur carrière tout en développant, par la même occasion, une meilleure stratégie de recherche d’emploi. Pour nous, il s’agissait donc spécifiquement de leur faire comprendre, au-delà de l’importance d’un projet d’étude et professionnel, la nécessité d’avoir une vision. Et ce, dans l’optique de leur permettre d’élaborer un peu plus efficacement un plan d’action en vue de réaliser cette vision.

Un mois jour pour jour après la deuxième édition de ce forum, peut-on dire que cet objectif a été atteint ?

Oui ! Plus ou moins, en tous cas vu l’enthousiasme des participants, nous pensons avoir atteint cet objectif. Mais nous ne comptons pas nous en arrêter là car la particularité de cette édition réside en un suivi post évènement des participants. D’ailleurs, nous sommes actuellement dans la phase de mise en œuvre de ce suivi.

Mais déjà, de manière globale, quel bilan faites-vous quant au bon déroulement de ce forum ?

Parlant du bilan général, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits et ravis d’avoir organisé ce forum car nous avons pu rassembler plus de 400 participants avec 49 professionnels, chefs d’entreprises et recruteurs qui ont animé près de 25 ateliers pédagogiques différents. Nous tenons par ailleurs à signifier que ce forum a été organisé sans le soutien de partenaires financiers, de sponsors et de parrains.

Maintenant, au niveau du caractère innovant de ce forum qui réside en la phase de suivi des participants, qu’en est-il concrètement à l’heure actuelle ?

Par rapport à la phase de suivi, il y a des participants qui nous ont déjà contacté afin d’en bénéficier. Étant donné que nous ne sommes pas encore subventionnés, nous avons fixé une somme forfaitaire de 6000 Fcfa par participant. Le paiement de cette somme par les participants nous permet ainsi de les appuyer dans l’élaboration de leur projet d’étude et professionnel. En plus de la réalisation du plan d’action de ces différents projets, nous les incitons, par la même occasion, à la création de leur réseau professionnel. En réponse à une éventuelle offre d’emploi, nous les accompagnons également dans l’adaptation du Curriculum vitae et de la lettre de motivation  conformément à cette offre d’emploi.

Il y a donc un engouement remarquable auprès des participants ?

N’ayant pas de réelle communication autour de cette phase de suivi, ceux-ci viennent naturellement à leur rythme. Mais pour apporter un début de solution à ce problème, nous avons prévu aussi lancer une tournée universitaire qui devrait démarrer très bientôt. Au cours de cette tournée qui s’étendra sur six mois, nous prévoyons rendre visite à au moins deux universités et / ou grandes écoles par mois. A travers ces visites, nous voulons aider les étudiants à se préparer à entrer dans le monde professionnel au travers de conférences et ateliers qui seront aussi animé(e)s par des professionnels et chefs d’entreprise.

La troisième édition de ce forum est prévue pour l’année 2020, comment entendez-vous l’organiser ?

Nous avons déjà commencé les préparatifs. Pour cette troisième édition, nous allons continuer d’associer davantage les Bacheliers car ceux-ci sont les premiers concernés lorsqu’il est question d’élaboration du projet d’étude et professionnel. De nouvelles thématiques animées par d’autres experts sont également prévues… Nous réservons donc beaucoup de surprises aux participants de la prochaine édition.

Au niveau de Top innovation, quelles sont vos perspectives pour les années à venir ?

En ce qui concerne nos perspectives pour les années à venir, nous allons promouvoir, en plus du forum Pmp, d’autres projets. Parmi ceux-ci, nous allons procéder au lancement du projet dénommé ‘’graine d’élite’’. Il s’agit d’un projet dont l’objectif est de former l’élite ivoirienne via le programme Steam face (Science, technologie, ingénierie, art, mathématique, français, anglais, chinois, la citoyenneté, l’éthique et l’entrepreneuriat). Nous prévoyons également apporter notre contribution à la réduction de la fracture numérique à travers l’inclusion technologique grâce à l’implication de partenaires techniques et financiers. Et ce, dans l’optique d’élargir les opportunités liées au numérique à beaucoup de jeunes ivoiriens.

Interview réalisée par Jean-Paul DEMOUSS

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Marché de l’assurance : Le courtier Optimus et la Fipme lancent des offres mutualisées pour les Pme

Les chefs d’entreprises, leurs familles et leurs employés seront bientôt couverts par des offres d’assurance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig