vendredi , 12 août 2022 - 14:49:18
Accueil / Actualités / EDF Pulse Africa Tour: LIFILED, la start-up ivoirienne grande lauréate de l’édition 2019

EDF Pulse Africa Tour: LIFILED, la start-up ivoirienne grande lauréate de l’édition 2019

La troisième édition du prix EDF Pulse Africa tour a été fructueuse pour la start-up ivoirienne Lifiled, spécialisée dans la fourniture d’électricité off-grid, l’accès à internet à partir de la lumière et la fourniture de contenus éducatifs. Elle a remporté le grand prix de ce concours visant à révéler et accompagner les innovateurs africains engagés pour le développement énergétique du continent

Lifiled fournit l’électricité et l’internet aux populations grâce à la lumière (Ph Dr)

Selon un communiqué de presse qui parvenu à notre rédaction, parmi les 10 finalistes du concours, le Grand Jury pluridisciplinaire a primé le projet Lifileddans la catégorie « usages et services d’électricité » en lui attribuant le premier prix. Lifiled est une solution 3 en 1, destinée aux populations rurales. Elle combine à la fois accès à l’électricité Off-Grid, accès à Internet ainsi que la fourniture de contenus éducatifs sur le savoir-faire agricole. L’électricité produite par des panneaux solaires Off-Grid alimente un réseau « LIFI », composé d’ampoules à LED,  qui utilise la lumière pour la transmission de données (les photons émis par les ampoules LED ouvrent une bande passante capable de véhiculer tout type de messages compatibles avec l’ensemble des téléphones du marché). La start-up compte déjà plusieurs clients BtoB en Côte d’Ivoire.

 Le 2ème prix est revenu à l’entreprise togolaise  Energy Cycle  dans la même catégorie. L’innovation mise au point par cette start-up permet de valoriser l’énergie produite par les engins à deux roues pour recharger de légers appareils comme des téléphones portables via un câble USB ou d’alimenter une lampe rechargeable. L’appareil conçu par Energy Cycle se fixe sur tout type de moto, scooter et mobylettes. La start-up cible les propriétaires de deux roues en zone rurale et les sociétés de transports en zone urbaine, pouvant ainsi proposer à leurs clients un service supplémentaire.

Enfin, l’entreprise kényane Hydrobox dans la catégorie « Production électrique off-grid » remporte le quatrième prix. Cette start-up fabrique et installe des petites centrales hydrauliques standards et modulaires (car en conteneurs) avec une capacité de production entre 100 kW et 5MW selon le débit de la rivière et le dénivelé du site. Faciles à transporter et à installer, les Hydrobox peuvent être reliées aux réseaux traditionnels ou alimenter des réseaux de type Off-Grid dans les zones les plus reculées au Kenya. La production électrique offerte par Hydrobox permet aux villages reculés de bénéficier d’un approvisionnement continu en électricité, stimulant ainsi le développement de l’économie locale.

Le jury a, par ailleurs, attribué un prix coup de cœur d’ESCP Europe au projet camerounais Clean Energy Services.La start-up commercialise des solutions de production d’électricité Off-Grid destinées à alimenter des congélateurs et réfrigérateurs sur des sites isolés. Les kits vendus par Clean Energy Services sont composés de panneaux solaires, d’un réfrigérateur adapté et d’ampoules LED. Le tout est rendu accessible grâce à la vente à crédit moyennant un apport initial de 20% de la valeur du kit. La solution s’adresse en particulier aux populations des sites isolés exerçant des activités nécessitant du froid : restauration, vente de produit frais (viande, poissons…). Un prix spécial Boost by EDF a été décerné à la sud-africaine Plentify  qui a développé une idée astucieuse consistant à optimiser la distribution de l’électricité par les compagnies nationales en transformant les chauffe-eau des appartements de ville en batteries intelligentes qui se rechargent lorsque l’électricité est abondante et redistribue l’électricité lorsque la demande atteint un pic, limitant ainsi le recours aux moyens de production polluants. La solution permet aux ménages d’économiser plus de 50% sur leurs factures d’électricité.

 Les cinq lauréats ainsi énumérés recevront des récompenses dont le but est de booster leur croissance. Il s’agit notamment de dotations allant de 5 000 euros à 15 000 euros, ainsi qu’un accompagnement complet, comprenant un conseil opérationnel et financier, des partenariats de développement de projets avec des incubateurs basés dans les pays africains, un accès à l’écosystème d’innovation d’EDF dont la R&D, les labos de créativité internes d’EDF et la filiale spécialisée dans l’accompagnement de start-up EDF Pulse Croissance.

Avec les prix EDF Pulse Africa, EDF souhaite soutenir la dynamique entrepreneuriale en Afrique avec deux objectifs à savoir identifier de nouveaux partenaires potentiels pour le développement de projets énergétiques en Afrique et stimuler le développement d’offres innovantes répondant aux enjeux énergétiques du continent. En 2019, l’accès au concours s’est élargi aux PME de moins de 50 salariés : souvent porteuses de projets innovants.

L’autre innovation 2019 a consisté à s’assurer le plus en amont possible de l’adéquation entre la nature des projets, les besoins du tissu économique local et les activités d’EDF dans la région. Une campagne de pré-sélection nationale, appelée EDF Pulse Africa Tour, a été organisé dans 7 pays Africains (Afrique du Sud, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Maroc, Sénégal et Togo). Les lauréats des finales nationales se sont vu attribuer une place dans la finale parisienne du concours. « Trois ans après le lancement, le succès d’EDF Pulse Africa ne se dément pas, attirant des projets toujours plus innovants qui feront, j’en suis sûre, partie des solutions énergétiques de demain. La finale du concours n’est que le début de l’aventure car notre ambition est d’accompagner les porteurs de projets dans la durée et, le cas échéant, nouer des collaborations qui s’inscrivent dans la dynamique de développement de notre portefeuille d’activités en Afrique » a déclaré Marianne Laigneau, Directeur Exécutif Groupe en charge de la Direction Internationale et présidente du jury EDF Pulse Africa, pour évoquer les perspectives. Avec un nombre de candidats en augmentation de 24%, EDF Pulse Africa confirme le dynamisme de l’entreprenariat africain. L’édition 2019 a attiré 536 projets de 26 pays d’Afrique, contre 434 projets de 24 pays l’an dernier.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig