samedi , 3 décembre 2022 - 02:35:53
Accueil / Actualités / Croissance stable, des risquent planent selon la Banque Mondiale

Croissance stable, des risquent planent selon la Banque Mondiale

L’économie ivoirienne se maintient. Sa croissance est stable, selon le dernier rapport de la Banque mondiale qui prévoit un taux de croissance de 7,2% en 2019 contre 7,4% en 2018. Mais plusieurs risques planent toutefois sur cette économie.

La croissance à plus de 7% qui fait la fierté des autorités depuis 2012 devrait se maintenir à condition « que l’économie ivoirienne ne subisse pas de chocs extérieurs majeurs et que l’environnement politique reste apaisé à l’approche de la présidentielle de 2020 », estime la Banque mondiale dans son rapport intitulé « Au pays du cacao, comment transformer la Côte d’Ivoire ».

D’autres indicateurs sont au vert : une inflation faible à 0,3% en 2018 et un déficit budgétaire à 4% et en baisse. L’objectif des 3% exigés par l’UEMOA pour intégrer la monnaie unique l’an prochain est à portée de main.

La Banque mondiale pointe toutefois plusieurs problèmes. Problème de mobilisation des recettes fiscales, en particulier la TVA. Et puis l’économie ivoirienne est encore très dépendante du secteur agricole (21,5% du PIB), secteur dont la croissance a fortement ralenti l’année dernière.

La fluctuation des marchés, le changement climatique font donc peser de lourdes menaces sur cette économie ivoirienne, tout comme le risque terroriste et l’incertitude autour des possibles troubles liés au processus électoral à venir.

Retrouvez la suite de cet article sur rfi.fr 

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Mobilité urbaine : Des experts se pencheront le 17 novembre sur des solutions efficaces

Le jeudi 17 novembre aura lieu à l’espace Crrae Uemoa à partir de 8 heures, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig