dimanche , 14 août 2022 - 13:16:25
Accueil / Actualités / Visioconférence et télétravail: Zoom, l’application qui s’impose par sa simplicité d’utilisation

Visioconférence et télétravail: Zoom, l’application qui s’impose par sa simplicité d’utilisation

Parmi les services de visioconférence tels que Teams, Skype, Google Hangouts, FaceTime, Jitsi ou encore Webex, Zoom a réussi à s’imposer aussi bien dans le milieu professionnel que social surtout en cette période de (de)confinement due à la pandémie à Corona virus (Covid-19). Au-delà de cette période, le succès de ce service repose en grande partie sur son utilisation à la fois facile et gratuite.

Utilisable via Smartphone, tablette et ordinateur, l’application Zoom est gratuitement disponible sur IOS et Androïd (Photo : DR)

L’application Zoom offre plusieurs avantages. Elle permet à 100 personnes de partager le même écran et de converser simultanément. En tant qu’utilisateur, si vous vous connectez dans votre chambre et que celle-ci est mal rangée par exemple, vous pouvez choisir l’un des fonds d’écran proposés par le service pour camoufler le désordre. L’outil  dispose également de nombreuses fonctionnalités intéressantes comme la désactivation de micros. Cependant,  au bout des 40 minutes gratuites, il faut un abonnement payant pour les discussions en illimité et pour les autres fonctionnalités. Malgré cette contrainte, Zoom est devenu l’application gratuite la plus téléchargée sur l’Appstore et playstore.  N’enregistrant que 10 millions d’utilisateurs journaliers, ce nombre est désormais passé à 200 millions en quelques jours depuis la crise sanitaire ayant imposé le confinement à une grande majorité de la population mondiale. L’expansion de ce service s’illustre en outre par la montée de sa cote au Nasdaq, la Bourse des valeurs technologiques aux Etats-Unis. Le bond de son action étant estimé à 130% depuis janvier 2020. Le service surpasse ainsi tous ses concurrents tout en s’installant sur toutes les niches possibles.

Zoom face aux autres services

Les contraintes géographiques ou temporelles ont toujours été surmontées par l’utilisation d’applications de visioconférence.  En tête d’affiche, des plateformes comme Skype, Google Hangouts, FaceTime, Teams, Jitsi ou encore Webex. Leurs volumes d’échanges en messagerie vidéo sont phénoménaux. A titre d’exemple, plusieurs amateurs d’outils Google continuent d’utiliser la suite éducative surtout pour les cours en ligne. Ce service semblerait bien plus complet et plus en accord avec l’enseignement en ligne. Avec Google, il est en outre possible d’envoyer des emails rattachés à l’établissement à tous les enseignants et apprenants. Mais malgré le fait que Google et ces autres services empiriques soient nettement plus complets avec des fonctionnalités plus pratiques, Zoom les a complètement évincés en quelques jours auprès des internautes.

Le succès de Zoom

Actuellement, ce service a réussi à éclipser la concurrence venant même des applications les plus emblématiques comme Skype. Ce succès s’explique déjà par le contexte de pandémie actuel. En effet, la pandémie à Corona virus (Covid-19) a fait émerger des outils jusque-là restés dans l’ombre des applications traditionnelles. Zoom s’est ainsi imposé comme le service par excellence des réunions professionnelles surtout à cause de l’adoption du télétravail. Présenté comme une sérieuse alternative pour les présentations de produit ou de séminaires, Zoom ne s’est pas seulement contenté de séduire l’univers de l’entreprise. Ce service s’est aussi imposé comme outil pour l’école à domicile. Aussi, de plus en plus d’internautes l’utilisent entre amis pour des apéros virtuels. Les usages sont même allés très loin avec des mariages célébrés via Zoom et même des funérailles. Les salles de yoga y ont également trouvé leur bonheur. Zoom étant un service extrêmement modulable, l’utilisateur peut donc en faire ce qu’il veut. Reste que le service révèle, en son sein, un sérieux problème de sécurité.

Le problème de sécurité de Zoom

Malgré son utilisation totalement prisée par les internautes, Zoom a aussi ses failles.  Le service aurait ainsi de sérieux problèmes en termes de protection des données. Ces problèmes liés à la protection des données ont été signifiés par Vice, un média américain. Selon ce média, ces données personnelles d’utilisateurs étaient fournies à des tiers en l’occurrence à Facebook. Dans les États américains de Floride, de New York et du Connecticut, des procureurs auraient donc ouvert des enquêtes sur les pratiques de l’entreprise à l’origine de l’application, sur sa politique de sécurité et de protection de la vie privée. A la suite de ses révélations,  Eric Yuan, le Patron de Zoom a reconnu dans une lettre ses failles avouant que son entreprise n’a pas été à la hauteur au niveau de la sécurité et la protection de la vie privée. Toujours selon lui, l’élargissement de la base d’utilisation à des internautes autres que les clients professionnels et la naissance de nouveaux usages de l’application auraient fait émerger de nombreux problèmes sous-jacents inconnus jusque-là.  Après avoir reconnu les insuffisances liées à ce service, il a  promis que des mesures de correction y seraient apportées à la longue. Autre souci majeur : l’après-confinement qui s’amorce plus ou moins déjà, risque d’être une période difficile pour Zoom. Le retour à la réalité pourrait ainsi confirmer ses insuffisances car ce service est mono tâche et propose beaucoup moins d’options que la concurrence.

Jean-Paul DEMOUSS

Adapté de www.lebusinessjournal.com

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig