dimanche , 14 août 2022 - 11:49:33
Accueil / Actualités / Coopération économique Inde-CI: Voici les priorités du gouvernement ivoirien

Coopération économique Inde-CI: Voici les priorités du gouvernement ivoirien

Commerce électronique, transfert de technologie et la promotion d’instruments financiers compétitifs, tels sont entre autre, les priorités du gouvernement ivoirien dans ses échanges économiques avec la république d’Inde. Cela a été exprimé par le ministre Souleymane Diarrassouba à l’occasion du 3ème forum d’affaires Inde- côte d’Ivoire qui s’est tenu le lundi 2 mars  à Abidjan.

Le gouvernement ivoirien mise sur le transfert de technologie entre la Chine et la Côte d’Ivoire (Ph: Pm)

« En matière de développement des échanges, la promotion du commerce électronique se présente comme une opportunité pour booster les relations entre l’Inde et la Côte d’Ivoire. Le gouvernement (ivoirien : ndlr) encourage le développement de partenariats gagnant-gagnant avec le secteur privé ivoirien et le transfert de technologie, ainsi que la mobilisation d’instruments de financement compétitif permettant de promouvoir les investissements et les IDE (Investissements directs étrangers) entre nos deux pays », a expliqué Souleymane Diarrassouba.

Par ailleurs, devant un parterre d’hommes d’affaires et d’officiel indiens, il a soutenu qu’investir en Côte d’Ivoire c’est avoir accès à de vaste marchés dont ceux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avec environ 350 millions de consommateurs et une classe moyenne émergente. A travers la Côte d’Ivoire, l’Inde peut également avoir accès aux Etats-unis d’Amérique (USA), à travers l’AGOA, l’Union européenne (UE), par le biais des Accords de partenariat économique (APE) et l’Union africaine (UA) avec 1,3 milliard de consommateurs, par le biais de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAf) qui est en cours de création.

Selon les statistiques du Commerce extérieur en 2018, les échanges commerciaux entre l’Inde et la Côte d’Ivoire ont atteint 569 milliards de FCFA contre 457 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 24,5%. « L’Inde était le 8ème client et le 4ème fournisseur de la Côte d’Ivoire en 2018. En ouvrant une Chambre de Commerce et d’Industrie en Côte d’Ivoire, l’Inde marque une présence significative de son secteur privé et ambitionne de doubler ses échanges commerciaux avec notre pays », s’est félicité le ministre.

Marius Nouza

Article adapté du CICG

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig