mardi , 16 août 2022 - 19:13:43
Accueil / Actualités / MIR 2020: Construire un pont entre le monde de la recherche et le secteur privé

MIR 2020: Construire un pont entre le monde de la recherche et le secteur privé

Du 27 au 28 février s’est tenue à l’Université Félix Houphouët Boigny, la première édition du marché de l’innovation et de la recherche, une initiative du secteur privé ivoirien pour favoriser le rapprochement entre le monde de la recherche et celui des entreprises. En ligne de mire la valorisation commerciale des résultats de la recherche.

En Côte d’Ivoire, il y a de la matière en matière de recherche fondamentale et appliquée (Ph MN)

La recherche fondamentale et, dans une moindre mesure, la recherche appliquée est très abondante en Côte d’Ivoire. Les chiffres de l’Université Félix Houphouët sont éloquents en la matière. Au niveau des ressources humaines, cette université compte 2 303 enseignants chercheurs et chercheurs permanents qui exercent au sein de 33 laboratoires répartis dans 13 unités de formation et de recherche (UFR).  Ce chiffre monte à plus de 5 000 lorsqu’on prend en compte les autres universités de Côte d’Ivoire. Le point des soutenances de thèses de doctorats de 2008 à 2020 à l’Université Félix Houphouët indique 4 667 thèses dont 2 408 en  faculté de médecine, d’odonto-stomatologie et de pharmacie et 819 thèses en sciences et technologie.

« Les thèses de doctorat étant des travaux qui apportent une contribution importante à l’avancement des connaissances, on peut dire qu’il y a de la matière en Côte d’Ivoire » affirme le professeur Afian Kouadio, représentant du président de l’université de Cocody à la cérémonie d’ouverture du Mir 2020. Il soulignera néanmoins, qu’une question demeure, celle de la gestion de ces résultats afin d’y apporter une « valeur commerçante » ou commerciale. C’est toute la problématique du Mir 2020. Pour le professeur Affian, l’organisation de ce marché par le patronat ivoirien est significative à plus d’un titre car elle marque l’intérêt du secteur privé ivoirien pour les activités de recherche et les projets innovants dans un contexte de poursuite de la compétitivité de l’économie ivoirienne d’une part et d’autre part elle donne l’occasion d’échanger sur les modalités d’une collaboration plus forte entre les centres et instituts de recherche et le monde des entreprises.

Le MIR veut amener les chercheurs et les entreprises à collaborer pour favoriser la valorisation des résultats de la recherche et la compétitivité des entreprises ivoiriennes (Ph Dr)

Stéphane Aka Angui, secrétaire exécutif de la Confédération des entreprises de Côte d’Ivoire abondera dans le même sens pour souligner l’importance du salon. « L’instauration du marché de l’innovation et de la recherche vise à renforcer le système national de l’innovation dans le but de créer une synergie entre le monde de l’entreprise et le monde de la recherche sans oublier les financiers, les organismes gouvernementaux et autres acteurs ». Pour montrer l’urgence de la création de cette synergie, il soulignera le classement de la Côte d’Ivoire à l’indice mondial de l’innovation qui évalue entre autre, la collaboration entre les entreprises,  les centres et instituts de recherche et les universités. Elle est classé 103ème sur 129 pays contre un rang de 124ème précédemment. Un chiffre  insatisfaisant qui l’amènera donc à encourager les entreprises ivoiriennes à s’intéresser à l’innovation en tant que source de compétitivité et même garantie d’existence pour certaines d’entre elles. Le Mir 2020 fait donc le constat de l’urgence de construire un véritable pont entre les deux mondes pour assurer un développement économique certain pour la Côte d’Ivoire.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig