dimanche , 3 décembre 2023 - 08:39:37
Accueil / Actualités / Education au digital et e-Commerce : DynExcAfrica recrute 30 femmes pour la deuxième cohorte d’un programme à Korhogo

Education au digital et e-Commerce : DynExcAfrica recrute 30 femmes pour la deuxième cohorte d’un programme à Korhogo

L’ONG DynExcAfrica (en français, Dynamiques et Excellentes d’Afrique) a lancé depuis le 2 mars la deuxième cohorte de son programme Young Women Digital dans la capitale du Poro par un appel à candidatures. 30 femmes seront recrutées au bout du processus pour une formation d’une durée de 3 mois.

Les femmes de 18 à 30 ans ont jusqu’au 17 mars prochain pour manifester leur intérêt pour ce programme de formation (Ph Dr)

Financé et/ou accompagné par les partenaires que sont AllianZ, la Case numérique et la bibliothèque de Korhogo, le programme Young Women Digital vise le renforcement de capacités des jeunes femmes de 18 à 30 ans dans le e-commerce et dans la gestion des outils informatiques et collaboratifs. Pour y participer, la jeune femme doit avoir un niveau d’étude au moins égale au BEPC, résider à Korhogo, être disponible pour une période de 3 mois (Avril, mai et juin) et surtout avoir besoin de renforcer ses capacités en outils informatiques et digitaux, être motivée et ouverte d’esprit. Elles ont jusqu’au 17 mars prochain pour manifester leur intérêt pour ce programme de formation. A la fin du processus de recrutement, 30 femmes aux meilleurs profils seront retenues pour suivre les formations.

Parallèlement au recrutement qui a lieu à Korhogo se déroule à Abidjan la 3ème cohorte du même programme avec d’autres thématiques depuis le 2 mars dernier. Ici à Abidjan, les jeunes femmes suivent des cours théoriques et pratiques en outils informatiques, gestion de projets et entrepreneuriat. Dans la mise en œuvre  de ces différents programmes, l’objectif visé par l’Ong, est de réduire la fracture numérique entre femmes et hommes et mettre en avant les opportunités liées au digital.

« Nous avons constatés que les femmes ne s’intéressent pas aux métiers qui sont beaucoup techniques et digitaux. Nous voulons donc promouvoir l’excellence féminine en les amenant à prendre conscience de l’importance d’apprendre et de s’initier à tous ces domaines en vue de s’exposer aux opportunités qui y sont liées », explique Estelle Traoré, responsables des projets à DynExcAfrica (DEA) Côte d’Ivoire.

En dehors du programme Young Women digital, L’ONG Dynamique et Excellente d’Afrique initie d’autres types de programme dont le célèbre Girl STEM Academy qui a pour objectif de former les jeunes filles lycéennes à partir de la classe de la 6ème jusqu’à la terminale en Sciences, technologies, ingénierie et mathématique avec des programmes axés sur le codage et la robotique. Elle dispose d’un Stem lab dans la commune d’Abobo, précisément à abobo Baoulé, dont l’inauguration s’est déroulée récemment.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Clôture JNP 2023 : 8 prix du dialogue public privé décernés

La cérémonie de clôture de la 6ème journée nationale du partenariat (JNP) a été marquée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>
marvinwindowsmichigan