mercredi , 28 septembre 2022 - 21:42:10
Accueil / Actualités / Partenariat Etat-Secteur privé : Les rencontres B to G auront lieu les 21 et 22 septembre

Partenariat Etat-Secteur privé : Les rencontres B to G auront lieu les 21 et 22 septembre

La sixième édition des rencontres B to G (business to government) aura lieu les 21 et 22 septembre 2022 à l’auditorium de la Caistab, à Abidjan dans la commune du Plateau. Cette rencontre se déroule pour la première fois en dehors de la traditionnelle Journée du partenariat Etat secteur privée organisée chaque année par le CCESP.

L’objectif visé par cette 6ème édition est de maintenir le dialogue entre l’Etat et le secteur privé autour des problématiques conjoncturelles et structurelles qui impactent le développement de l’activité économique. (Ph Dr)

Les rencontres B to G réunissent dans un même lieu les acteurs du secteur privé et les structures ou entreprises étatiques dans le but d’échanger et d’informer  sur les réformes et efforts consentis par l’Etat de Côte d’Ivoire en faveur des premiers. Il s’agit également pour le secteur privé et plus particulièrement les entreprises de faire connaitre des préoccupations et difficultés propres rencontrées au quotidien dans leurs interactions avec les agents de l’Etat dans le but  de trouver des solutions appropriées et surtout de faciliter l’accès à la bonne information. Pour la présente édition, l’objectif visé est de maintenir le dialogue entre l’Etat et le secteur privé autour des problématiques conjoncturelles et structurelles qui impactent le développement de l’activité économique.

Cette édition va mettre l’accent sur certains services de l’Etat de Côte d’Ivoire dont l’accès au foncier économique, la création d’entreprises et le dispositif d’appui aux investissements, l’accès au financement, la fiscalité, l’exercice du contrôle de l’Etat sur les activités économiques, etc. Au total 38 structures étatiques viendront interagir avec les opérateurs économiques au cours de ces deux journées.

On peut citer respectivement le guichet unique du foncier et de l’habitat (GUFH), l’Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (Agedi) et le Guichet unique du permis de construire (GUPC) pour ce qui concerne le premier service cité. Pour ce qui est de la création d’entreprises, le CEPICI a été choisi tandis que la Direction générale des Impôts et la Direction générale des Douanes s’occuperont de la fiscalité. Seront également présents l’Office ivoirien de la propriété intellectuelle (OIPI), le Lanema, Codinorm, les banques publiques BNI, Banque populaire, Versus Bank, le FGPME et l’Association professionnelles des systèmes de finances décentralisés (APSFD).

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Abidjan Innova 2023 : Faire de l’innovation et de l’invention une identité culturelle ivoirienne

La 5ème édition d’Abidjan Innova aura lieu du 30 mars au 1er Avril 2023 au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig