vendredi , 12 août 2022 - 14:25:31
Accueil / Actualités / Entrepreneuriat: Voici les chantiers 2022 du ministère de l’emploi et de la protection sociale

Entrepreneuriat: Voici les chantiers 2022 du ministère de l’emploi et de la protection sociale

A l’occasion de la présentation le jeudi 10 février dernier à Abidjan des nouvelles orientations des politiques d’emploi, de travail et de protection sociale en Côte d’Ivoire pour l’année 2022, le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, a annoncé les grands chantiers de son ministère dont plusieurs concernent l’entrepreneuriat.

Le ministère de l’emploi et de la protection sociale veut booster le secteur de l’entrepreneuriat à travers ces trois projets majeurs que sont le PPED, le SNITEF et le PIPV.

Le premier chantier est celui du Projet de Promotion de l’Emploi Décent (PPED) d’un coût global de 7,5 milliards fcfa sur trois ans à partir de 2022. Il vise à installer des groupements de femmes et de personnes de plus de 40 ans dans des filières porteuses comme la pêche, l’environnement, l’agro-industrie et les TIC.  Avec ce projet, le gouvernement veut toucher environ 15 000 bénéficiaires dans les régions du Tchologo, du Denguélé et du Bounkani. Pour 2022, le projet bénéficie d’une dotation budgétaire initiale de 500 millions fcfa.

2022 verra également l’exécution de la phase pilote de la Stratégie nationale intégrée de Transition vers l’Économie formelle (SNIT-EF). Elle  vise 5 000 commerçants du vivrier des localités d’Abidjan, de Bouaké, de San Pedro, d’Odienné, d’Abengourou et de Yamoussoukro. Ce projet vise à faciliter l’intégration et l’implication des commerçants du vivrier dans le processus de la  transition de l’économie informelle vers l’économie formelle. Il offre plusieurs avantages aux commerçants à savoir l’accès à la couverture maladie à travers la CMU, à la protection sociale à travers le régime social des travailleurs indépendants (RSTI) et l’accès à la qualité d’entrepreneur à travers le statut de l’entreprenant. Cette stratégie mise en place par l’Etat de Côte d’Ivoire est la suite logique de la recommandation 204 de l’organisation internationale du travail qui invite les états membres à concevoir des stratégies cohérentes et intégrées pour faciliter la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle.

Le troisième grand chantier est le Projet d’Insertion socio-professionnelle des Personnes vulnérables (PIPV) dont le but est de former 15 600 personnes vulnérables à l’entreprenariat et à les insérer dans des activités génératrices de revenus. D’un coût global de 7,8 milliards de fcfa, il sera exécuté sur trois années à partir de 2022. Pour le moment, il bénéficie d’une dotation budgétaire initiale de 500 millions de FCFA tout comme le PPED.

Enfin,  en 2022, l’une des priorités du ministère sera la promotion du Régime social des travailleurs indépendants (RSTI) afin de renforcer justement la protection sociale des travailleurs indépendants.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig