mercredi , 17 août 2022 - 23:36:26
Accueil / Actualités / Journée du partenariat 2021: Voici les deux piliers pour la réalisation de la vision 2030

Journée du partenariat 2021: Voici les deux piliers pour la réalisation de la vision 2030

La vision 2030 du développement économique de la Côte d’Ivoire repose sur deux paradigmes : faire du secteur privé une priorité nationale et le changement structurel profond de l’administration ivoirienne. C’est le ministre de l’économie et des finances, Adama Coulibaly, qui s’est fait l’écho de ces deux paradigmes le mardi 9 novembre dernier à la clôture de la JNP 2021.

Le gouvernement va lancer prochainement trois programmes qui vont mettre le secteur privé au cœur de la stratégie Vision 2030 (Ph. CCESP).

Pour le ministre de l’économie, l’édition 2021 de la Journée nationale de partenariat entre l’Etat et  le secteur privé se distingue des autres éditions par sa thématique qui laisse entrevoir les deux piliers ou paradigmes sur lesquels repose la vision 2030 du développement de la Côte d’Ivoire. Ces deux paradigmes constituent selon lui, l’ossature du dialogue Etat Secteur privé mis en évidence au cours de la JNP. « Le premier paradigme est que le secteur privé est une priorité nationale. Le second s’appuie  sur l’idée selon laquelle pour que le secteur privé ivoirien décolle, avance à la vitesse qu’on attend de lui, investisse davantage et crée massivement des emplois, l’administration elle-même doit entamer un changement structurel profond pour l’accompagner et lui donner de l’impulsion », s’est-il exprimé pour être plus précis. En d’autres termes, le lien entre le secteur privé et le secteur public doit être maintenu étroit et s’imposer à toutes les parties prenantes comme une norme pour réaliser les fortes ambitions de la vision 2030 du gouvernement ivoirien.

Pour l’atteinte de cette vision, gouvernement et secteur privé doivent jouer chacun leur rôle. Par son appui et son accompagnement, le gouvernement veut créer les conditions pour amener le secteur privé à contribuer à l’investissement national à hauteur de 25% du PIB et créer plus de 90% des emplois projetés à l’horizon 2030. Ce sont ainsi formulées ces attentes à l’ endroit du secteur privé. Pour sa part, le gouvernement s’active pour rendre concret sa stratégie d’appui au secteur privé selon le ministre. «  Celle-ci prend appui sur le développement de programmes dans les filières à fort potentiel dont l’agro-industrie, le textile et l’habillement, l’habitat, le numérique, le tourisme et la culture ».

Ainsi, le gouvernement s’apprête à lancer au cours des prochaines semaines trois dispositifs majeurs pour redynamiser le secteur privé et le mettre au cœur de la réalisation de la vision 2030. Il s’agit d’abord du programme d’accompagnement et de financement des TPE et PME tout au long de leurs parcours et de leur croissance. Ensuite, il est question du programme des champions nationaux visant l’éclosion d’entreprises à haut potentiel et enfin, le programme de développement des écosystèmes d’affaires pour favoriser la domestication des chaines de valeurs des filières prioritaires.

Par ailleurs, la cérémonie de clôture de l’édition 2021 de la Journée nationale du partenariat a été l’occasion encore une fois de célébrer les acteurs du renforcement de ce partenariat entre l’Etat et le secteur privé. La secrétaire exécutive du Comité de concertation Etat Secteur privé, Mme Mariam Fofana Fadiga, a donc annoncé les lauréats parmi lesquels figurent le ministre gouverneur du Woroba, Moussa Sanogo, qui remporte un prix spécial du partenariat et Linda Zraik, présidente de la délégation de la CCI du Bas Sassandra, qui remporte le prix du point focal CCESP.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Veille concurrentielle: Branalyzer, l’outil qui surveille les performances web des concurrents

Outil de veille, Branalyser permet d’avoir accès à de nombreuses métriques sur le site web …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig