jeudi , 20 janvier 2022 - 17:34:26
Accueil / Actualités / Entrepreneuriat féminin: Financ’her rapproche les femmes entrepreneurs des solutions de financement

Entrepreneuriat féminin: Financ’her rapproche les femmes entrepreneurs des solutions de financement

Empow’her Côte d’Ivoire en collaboration avec la structure Comman-Ya, a organisé une rencontre entre femmes entrepreneures et structures de financement le vendredi 29 octobre dans ses locaux à Marcory. Dénommée Financ’her, cet évènement de mise en relation qui était à sa première édition avait pour objectif de présenter des solutions de financement concrètes.

Empow’her Côte d’Ivoire organise régulièrement des formations ouvertes au grand public féminin pour favoriser l’autonomisation (Ph: MN)

L’organisation de la rencontre Financ’her est une réponse à une problématique de non accès au financement et a un besoin d’informations exprimés par les femmes entrepreneures encadrées dans les différents programmes de cette organisation qui lutte pour l’autonomisation des femmes par l’entrepreneuriat. En effet, lors des séances de formation et d’accompagnement, ces femmes ne cessent de soumettre de telles préoccupations aux responsables de Empow’her CI.

« Face à cette insistance de nos incubées, nous nous sommes dit, pourquoi ne pas inviter les institutions de microfinance et les établissements financiers, les rapprocher de ces femmes pour qu’ils leur montrent clairement ce qu’ils attendent d’elles en tant qu’entrepreneures recherchant du financement », explique Patricia Nimon, Chargée de Liaison Communia Empow’Her Côte d’Ivoire. L’exercice, pour les représentants de ces institutions, consistait à présenter leurs offres et produits, les conditions d’accès au financement, les démarches à entreprendre, etc. quant aux femmes entrepreneures, elles devaient détecter les offres adaptées selon le type d’activités et selon la structuration de leurs entreprises ou projets.

Quatre institutions financières étaient présentes ce jour-là. Il s’agit de Comoé Capital représenté par le chargé d’investissement Kevin Alla, Ivoire Angels représenté par Daisy Portella, responsable projets, Crédit Access par Williams Cooper Atoyebi, chef d’agence et la structure BaoBab Côte d’Ivoire, représentée par son responsable Marketing et communication, Hervé Goulei. « Nous sommes une institution de microfinance qui travaille avec les personnes exclues du système de financement traditionnel, notamment les opérateurs économiques du secteur informel. C’est pourquoi nous avons jugé bon d’être présents à cette rencontre avec les femmes entrepreneurs pour parler de nos solutions de financement qui vont de 300 000 à 300 millions fcfa », nous informe Hervé Goulei. 1ere institution de microfinance en Côte d’Ivoire, Baobab Côte d’Ivoire a décaissé cette année plus de 112 milliards de fcfa pour 35 000 clients sur tout le territoire national, parmi lesquels se trouvent de nombreux operateurs économiques de l’informel. Malgré cette performance, Baobab ne se relâche pas et espère avoir de nouveaux clients parmi les femmes encadrées par Empow’her Côte d’Ivoire.

Aux dire de Patricia Nimon, Financ’her est un évènement que Empow’her compte organiser chaque année pour continuer à répondre à la problématique de l’accès au financement des entrepreneures. Au-delà de la simple mise en relation, l’organisation veut aider les femmes à faire face aux démarches nécessaires pour l’obtention du fameux sésame, notamment par l’encouragement à la formalisation de leurs activités, l’accompagnement dans la production de documents nécessaires, la formation à des outils de gestion garantissant la traçabilité de l’activité même pour celles qui sont dans l’informel, etc.

Empow’her organise régulièrement des formations ouvertes au grand public en entrepreneuriat, en gestion financière, etc. A ce titre, elle a formé des centaines de femmes cette année. Par ailleurs, elle a accompagné 6 femmes dans  un parcours de création d’entreprises de l’idée à la concrétisation du projet. Aujourd’hui, parmi ces 6, 3 ont réellement lancé leurs activités à l’issue de 4 mois de formation. Dans son centre d’incubation, Empow’her Côte d’Ivoire encadrent 15 autres femmes aux outils clés de la gestion d’entreprises.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Gratification: 6 avantages de verser le 13e mois à ses employé(e)s

Le 13e salaire est une prime versée par un employeur à ses salariés. Souvent confondue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *