samedi , 25 septembre 2021 - 15:34:14
Accueil / Actualités / Adopo Eudoxie, Coach en abondance financière: « Nous n’avons pas à atteindre l’abondance financière mais à nous ouvrir à elle »

Adopo Eudoxie, Coach en abondance financière: « Nous n’avons pas à atteindre l’abondance financière mais à nous ouvrir à elle »

Kinésiologue et fondatrice de l’entreprise Eukilibre, Adopo Eudoxie est titulaire d’un Ph.D. en Sciences de l’activité physique de l’Université de Montréal. Fascinée par l’être humain, elle s’est formée comme professionnelle en relation d’aide de la Méthode Écoute Ton Corps (METC) et Coach certifiée d’abondance financière d’AFICEA. Elle est également auteure de deux livres publiés chez Béliveau Éditeur : « Guide du focus 7/7, 7 habitudes de vie à intégrer en 7 semaines pour rayonner la joie de vivre » et « Se libérer des fausses croyances sur l’argent : 24 actions pour vous sentir bien avec votre argent ». Dans cette interview, elle dénonce les fausses croyances sur l’argent et explique le rapport que tout être humain doit entretenir avec ce métal afin d’atteindre l’abondance financière.

La coach certifiée d’abondance financière vous aide à regarder en face la relation véritable que vous entretenez avec votre argent quel que soit votre revenu. Est-ce une relation qui vous ouvre au flux d’argent ou est-ce plutôt une relation basée sur la pénurie, le manque et le combat perpétuel lorsqu’il est question d’argent ?

Vous êtes coach certifiée en abondance financière. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Mon diplôme comme Coach certifiée d’abondance financière de l’Académie Francophone Internationale de Coaching d’Entreprise Abondant (AFICEA) me permet de vous aider à redécouvrir et surtout à faire la paix avec la relation que la plupart d’entre nous avons avec l’argent. Cette relation plus souvent qu’autrement inconsciente est associée à plusieurs croyances limitantes qui nous empêche de nous ouvrir à l’abondance financière.

La coach certifiée d’abondance financière vous aide à regarder en face la relation véritable que vous entretenez avec votre argent quel que soit votre revenu. Est-ce une relation qui vous ouvre au flux d’argent ou est-ce plutôt une relation basée sur la pénurie, le manque et le combat perpétuel lorsqu’il est question d’argent ?

En tant que coach certifiée d’abondance financière je vous aide à prendre conscience entre autres des points suivants : la sensation que vous procure la présence de l’argent dans votre vie, votre première rencontre avec l’argent, votre relation actuelle avec l’argent, à faire de l’argent un allié, à initier un tour d’horizon de votre histoire financière, etc.

Dans le livre Se libérer des fausses croyances sur l’argent : 24 actions pour vous sentir bien avec votre argent, je vous offre plusieurs voies qui ouvrent votre conscience à l’abondance financière.

Est-ce à dire que vous êtes vous-même abondamment riche ?

Nous sommes dans l’abondance financière lorsque nous avons plus d’argent que nécessaire pour satisfaire nos besoins matériels. Comme nous avons chacun des besoins différents, l’état d’abondance est différent d’une personne à l’autre.

Ce que j’ai appris lors de ma formation de Coach d’abondance financière et dont j’ai résumé les points importants dans mon livre Se libérer des fausses croyances sur l’argent : 24 actions pour vous sentir bien avec votre argent, est que nous vivons fondamentalement dans un monde d’abondance illimité.

L’abondance financière n’est qu’une des expressions de l’abondance matérielle et ce sont nos croyances limitantes qui nous ferment à la réception du flux d’argent dans notre vie.

Suis-je abondamment riche ? Oui !! Tout comme vous qui lisez ces lignes !

Faisons ensemble un petit exercice de prise de conscience : amusons-nous à comptabiliser tous les montants d’argent qui ont circulé dans notre vie au cours des 10, 20 ou 30 dernières années… cela représente combien de dizaines de millions de vos devises locales tout au long de ces 120, 240 ou 360 mois ?

Allez…prenez votre calculatrice et constatez vous-même votre richesse !

Maintenant, refaites le même calcul pour les 10 années à venir et constatez tout l’argent qui est disponible pour vous !!

Lorsque nous sommes déconnectés de cette vérité de notre abondance financière, nous tombons dans le piège qui consiste à focaliser seulement sur l’accumulation de montants d’argent et de biens matériels pour nous sentir abondant.

Oui, je suis abondamment riche parce que je vis dans la conviction que je possède toujours au-delà de ce dont j’ai besoin pour vivre et m’offrir des plaisirs ici et maintenant. De plus, je suis constamment dans la gratitude pour tout l’argent qui circule dans ma vie.

Le secret de l’abondance financière est de laisser l’énergie de l’argent circuler librement dans notre vie au lieu de la bloquer par nos fausses croyances.

Pour vous, l’abondance financière doit-elle être une fin en soi pour tout être humain ? En d’autres termes, l’abondance financière détermine-t-elle le bonheur quand on sait que même des milliardaires finissent souvent par se suicider ?

Bien sûr que non… l’abondance financière n’est pas une fin en soi mais plutôt un processus de développement personnel, un chemin de connaissance de soi !

À la base, nous savons que l’argent est une énergie neutre en soi. Nous avons collectivement choisi d’en faire le principal moyen d’échange de biens et services à un moment donné de notre histoire en tant qu’humain.

L’utilisation que nous faisons de l’argent dépend strictement de nos motivations profondes. Tout comme un couteau peut servir à cuisiner, ou à blesser, ou tuer un être vivant, cela n’a rien à voir avec le couteau mais plutôt avec l’intention de l’utilisateur.

C’est parce que nous nous méprenons au sujet du rôle, de la fonction et du pouvoir de l’argent qu’il existe plusieurs croyances financières qui éloignent les gens de l’abondance et de la prospérité.

L’argent en tant qu’énergie d’échange de biens et de services peut être associé au bien-être et à l’appréciation liée à ces transactions entre humains. Des échanges qui s’effectuent dans l’intention que toutes les parties soient gagnantes, voilà le but de l’exercice.

Malheureusement, au fil du temps, le rôle de l’argent a été dénaturé, il a été perverti. Certaines catégories de personnes ont choisi d’utiliser l’énergie de l’argent à mauvais escient. Nous avons tous collectivement octroyé un tel pouvoir à l’énergie de l’argent que nous en sommes arrivés à croire que l’argent nous libérera.

Il est essentiel de nous rappeler que l’argent ne sert strictement à rien sans l’être humain. Déposez une valise d’argent devant un chat ou un oiseau… qu’en feront-ils ? Absolument rien n’est-ce pas ?

Nous avons donc collectivement donné à l’argent un pouvoir qu’il n’a pas en réalité. Investi de ce pouvoir l’argent est devenu une source de paix ou de guerre, donc un outil de vie ou de mort selon celui qui le possède. 

Gardons à l’esprit qu’avoir beaucoup d’argent ne peut pas nous sauver, au contraire, cela va nous mettre en face de nos peurs les plus profondes.

Un gros montant d’argent qui nous arrive via un héritage ou un gain quelconque va même amplifier nos peurs, nos limitations et nos croyances face à l’argent. C’est pour cette raison que certaines personnes ne veulent absolument pas avoir beaucoup d’argent. À qui vont-ils en donner ou non ? Qu’est-ce que les gens vont penser d’eux ? Auront-ils de vrais amis ou des profiteurs ? Etc.

Vous avez certainement déjà lu ceci : « L’argent peut acheter un lit mais pas le sommeil ; il peut acheter une horloge mais pas le temps; il peut acheter un livre mais pas la connaissance; il peut acheter un statut, une position mais pas le respect; il peut payer le médecin mais pas la santé; il peut acheter du sang mais pas la vie; il peut acheter du sexe mais pas l’amour. »

En effet, il est important de souligner que l’argent n’a pas pour rôle d’acheter tout ce qui est intangible comme l’amour, l’amitié, le respect, la paix, la joie, le bonheur, le bien-être et tout autre sentiment agréable.

On peut alors aisément comprendre que des personnes immensément riches ou milliardaires puissent s’ôter la vie. Le bien-être est intérieur et l’argent est extérieur !

Le but de l’argent n’est pas non plus d’acheter des comportements humains ou des qualités humaines. L’argent n’a pas pour mission de faire de qui que ce soit une personne aux hautes valeurs morales, au comportement éthique.

L’argent n’a pas non plus le pouvoir de rendre qui que ce soit généreux, solidaire, sensible, poli, aimable en société. Au contraire, le pouvoir que procure l’argent va plutôt agir comme une loupe sur les qualités et les défauts d’une personne. Si vous êtes honnête, vous serez un riche honnête en revanche si vous êtes malhonnête, vous serez un riche malhonnête.

C’est parce que nous nous méprenons au sujet du rôle, de la fonction et du pouvoir de l’argent qu’il existe plusieurs croyances financières qui éloignent les gens de l’abondance et de la prospérité. Par exemple la fausse croyance qui fait dire : « Je ne suis pas riche, mais au moins je suis en santé ! » Eh bien, la santé ne s’achète pas, sinon aucun riche ne serait malade ou ne mourrait !

Pour vous, l’obsession financière (le désir de devenir riche à tout prix) peut-elle conduire à l’abondance financière ?

Non. Lorsqu’on parle d’obsession, nous ne sommes plus du tout dans la philosophie d’abondance financière qui est accessible à tous et toutes. Sachons que seules nos croyances limitantes nous empêchent de nous ouvrir à cette abondance.

Une personne qui est obsédée par le fait de devenir riche à tout prix est en fait déconnectée de sa véritable richesse. Il serait intéressant de connaitre les raisons profondes qui la poussent à vouloir être autant riche et à tout prix.

Il est important pour cette personne de devenir consciente du fait que l’argent ne représente pas un bien à accumuler, mais est un simple moyen d’échange. L’argent ne fera surtout pas d’elle quelqu’un qu’elle n’est pas !

L’urgence, dans notre société actuelle, est de remettre l’argent à sa place. Le considérer comme une énergie qui a besoin de circuler pour jouer son rôle de moyen d’échange pour le bien-être de tous.

Le fait de vouloir posséder de l’argent en croyant qu’il nous procurera le bonheur et la sécurité est une illusion, c’est un indice d’attachement à l’argent. Être attaché à l’argent, c’est devenir prisonnier de lui. L’argent devient alors notre maitre et cela nous éloigne de l’abondance financière qui consiste à vivre dans la liberté totale.

Nous pouvons en effet désirer de l’argent pour le confort et le bien-être qu’il procure ainsi que pour toutes les nécessités de la vie. Cependant, rappelons-nous que l’argent n’achètera ni le bonheur, ni la sécurité intérieure parce que ce n’est pas son rôle.

Nous n’avons pas à atteindre l’abondance financière mais à nous ouvrir à elle. Elle est disponible à tous et  à chacun, malheureusement, ce sont nos croyances limitantes qui nous bloquent l’accès à elle.

Accumuler de l’argent n’est pas la solution non plus. On ne peut pas retenir indéfiniment une source d’énergie car elle ne servira à rien, elle ne jouera pas son rôle. Il en est de même pour l’énergie de l’argent, elle a besoin de circuler pour être utile.

Quelle est la meilleure démarche selon vous pour atteindre cette abondance financière que vous enseigner aux autres ?

Nous n’avons pas à atteindre l’abondance financière mais à nous ouvrir à elle. Elle est disponible à tous et  à chacun, malheureusement, ce sont nos croyances limitantes qui nous bloquent l’accès à elle.

Apprendre à nous ouvrir à l’abondance financière est donc un véritable processus de développement personnel avec l’argent comme sujet central.

La première étape consiste à remettre l’argent à sa juste place…

En effet, l’argent ainsi que l’or sont des métaux qui font partie des éléments de la nature, on peut donc dire qu’ils sont de nature divine. L’argent, représenté par toute monnaie métallique ou tout papier-monnaie, est un outil de régulation des échanges économiques.

Dans ce rôle, et sous cette forme, l’argent est une création purement humaine. Il représente un moyen d’échange créé par l’humain dans le but de gérer l’aspect matériel de notre vie.

L’argent nous permet ainsi, de subvenir à nos besoins matériels, de nous procurer des biens et de vivre des expériences diverses à travers nos loisirs par exemple.

Nous avons besoin de comprendre, d’accepter et de nous comporter avec l’argent en sachant qu’il ne nous sauvera pas, qu’il ne fera pas de nous quelqu’un que nous ne sommes pas.

La deuxième étape consiste à revisiter notre histoire financière pour devenir conscient des souffrances associées à l’argent et qui sont à l’origine de nos croyances limitantes que nous entretenons au sujet de l’argent.

Comment avons-nous grandi avec l’argent ? Quelles sont les conversations autour de l’argent pendant notre enfance, notre adolescence et aujourd’hui ? Avons-nous été témoin de souffrances associées à l’argent lorsque nous pensons à nos parents ou à toute personne qui nous est chère ? Quels sont nos tabous face à l’argent ? Etc.

La troisième étape est de faire la paix avec l’argent et avec notre histoire financière. Lâcher prise sur toutes les souffrances associées à l’argent à propos de nos parents et de toute autre personne importante pour nous.

Apprendre à laisser aller toutes ces souffrances nous aidera à transformer nos croyances qui nous empêchent de nous ouvrir à l’abondance. Nous pourrons ensuite nous donner la permission de recevoir aisément autant d’argent que nous voulons.

La quatrième étape est d’apprendre, grâce à des exercices concrets, à nous connecter aux vérités spirituelles sur l’argent et l’abondance financière. Ces exercices sont proposés dans le livre !

Vous avez animé le 30 avril à Abidjan une conférence publique dont le thème se confondait au titre de votre livre : « Se libérer des fausses croyances sur l’argent ». Qu’est-ce qui vous a motivé à écrire ce livre puis à organiser cette conférence en Côte d’Ivoire ?

L’écriture de ce livre vient de deux constats. Le premier c’est que comme la majorité des gens, je considérais que l’argent était la source de tous les maux de la terre. Les messages véhiculés par les médias et par la population en générale à propos de l’argent étaient associés à tellement de négativité que je ne voulais rien savoir de lui.

Le deuxième constat c’est que lorsqu’il était question pour mes clients d’investir financièrement sur eux-mêmes à travers des services pour se libérer d’un inconfort émotionnel ou d’un mal-être intérieur, ils me répondaient généralement qu’ils n’avaient pas d’argent. En fait, on ne nous apprend pas à évaluer les coûts réels à moyen et long terme de ne pas utiliser notre argent en priorité pour notre bien-être intérieur.

J’ai alors voulu mieux comprendre ce qu’était réellement l’argent. C’est alors que je me suis inscrite à l’Académie Francophone Internationale du Coaching d’Entreprise Abondant (AFICEA) pour suivre la formation du Divin Amour Argent Attraction et me certifier comme coach d’abondance financière.

L’argent, c’est de l’amour en circulation selon AFICEA ! Lorsque j’ai compris que la relation que j’avais à l’argent était le reflet de mon amour-propre, j’ai alors décidé d’inclure le volet de la relation à l’argent dans mes services.

Je suis encore aujourd’hui engagée dans la transformation de ma propre relation à l’argent qui est en fait le processus de toute une vie ! Ce livre se veut une petite synthèse de ce que j’ai retenu sur les concepts de l’AMOUR et de l’ARGENT, et que je pratique encore aujourd’hui dans ma propre vie.

En effet, je me considère en apprentissage à vie et grâce à l’enseignement et à l’accompagnement de mes clients sur ces deux concepts, je peux continuer à les pratiquer encore et encore. C’est tout un exercice d’humilité et d’amour de soi !

Le but de l’organisation de la conférence du 30 Avril 2021 à Abidjan était de présenter aux participants une vision plus libératrice de l’argent.

Les croyances sur l’argent que nous ont léguées nos parents ainsi que celles issues de notre milieu de vie de l’enfance jusqu’à l’adolescence ont encore aujourd’hui une incidence sur notre relation à l’argent.

Nous en avons probablement tiré des conclusions telles que l’argent est source de joie ou de stress, que l’argent est une bonne chose ou quelque chose dont il faut se méfier. Cela transparait dans nos paroles et réflexions, nos pensées et comportements au sujet de l’argent.

Une des conséquences de tout ceci est que nous avons de la difficulté à nous ouvrir à l’abondance et à laisser circuler librement l’argent dans notre réalité. Et puisque la relation que nous avons avec l’argent est un reflet de notre amour propre, elle a un impact sur notre estime personnelle.

Nous voulons plus d’argent croyant qu’il pourra nous sauver en réglant tous nos problèmes. Nous donnons inconsciemment à l’argent un pouvoir qu’il n’a pas et cela draine notre énergie, notre paix, notre joie et notre liberté.

Pendant la conférence, nous avons ensemble remis l’argent à sa juste place pour ne plus qu’il nous contrôle et avons partagé quelques astuces pour commencer à nous libérer de l’emprise qu’il a sur nous.

Qu’entendez-vous par fausses croyances sur l’argent ? 

Une croyance est ce que nous avons considéré comme notre vérité pendant longtemps. C’est une certitude basée sur une perception d’un événement passé. Une croyance non bénéfique nous empêche d’être heureux, elle a toujours une connotation de bien ou de mal.  

Si nous croyons qu’il est bien d’aimer l’argent, nous serons à l’aise avec lui et si nous croyons qu’il est mal d’aimer l’argent, nous serons mal à l’aise avec lui. C’est la notion de bien et de mal qui est l’élément déclencheur de la création de nos croyances.

Prenons l’exemple d’un enfant qui a été témoin de disputes répétées entre ses parents au sujet de l’argent. Il peut décider de croire que l’argent est une source de conflit dans le couple. Il lui sera difficile plus tard dans son couple de s’ouvrir à l’abondance financière à cause des conflits au sujet de l’argent.

Pour identifier vos croyances financières, vous pouvez simplement faire l’exercice de mettre par écrit ce que vous pensez réellement à propos de l’argent en incluant ce que vous vous dites à propos des autres par rapport à l’argent.

Nous voulons plus d’argent croyant qu’il pourra nous sauver en réglant tous nos problèmes. Nous donnons inconsciemment à l’argent un pouvoir qu’il n’a pas et cela draine notre énergie, notre paix, notre joie et notre liberté.

Lorsque nous parlons de fausses croyances financières, il s’agit de croyances limitantes ou non bénéfiques parce qu’elles bloquent notre abondance financière. C’est en apprenant à prendre conscience de vos croyances limitantes, en les mettant à nu que vous allez pouvoir diminuer le pouvoir qu’elles ont sur vous.

Voici une petite liste non exhaustive de fausses croyances populaires sur l’argent, notez celles que vous entretenez consciemment ou non !

Je ne peux pas me le permettre financièrement ; Si seulement j’avais de l’argent, je ferais ou je serais… ; Si j’ai beaucoup d’argent, il n’y en aura pas assez pour les autres ; J’espère avoir assez d’argent pour terminer mon mois ; Il faut que je travaille dur pour gagner de l’argent ; Je ne peux pas gagner de l’argent sans travailler ; Je ne peux pas gagner de l’argent en faisant ce que j’aime ; Je gagne mon argent grâce à un travail honnête ; Les riches sont malhonnêtes, insensibles, égoïstes, méchants, etc. ; Je ne suis pas riche, mais j’ai la santé, je dors tranquille, etc. ; Les riches ne pensent qu’à s’enrichir ; Les riches sont toujours en train de calculer comment avoir plus ; Heureux les pauvres, ils hériteront du royaume des cieux ; Les pauvres n’ont pas d’argent à cause des riches qui prennent tout ; Les pauvres n’ont rien à se reprocher, ils sont victimes du système ; Les pauvres font de leur mieux, mais ce n’est pas facile ; On ne peut pas gagner de l’argent et être spirituel ; L’argent n’a rien de spirituel ; Les gens perdent leur âme en cherchant à gagner de l’argent ; On doit choisir entre Dieu et l’argent ; Je ne mérite pas de gagner beaucoup d’argent ; Si j’ai beaucoup d’argent, je n’aurai plus d’amis ; Si j’ai beaucoup d’argent, les gens viendront vers moi par intérêt ; Si j’ai beaucoup d’argent, ça va créer des envieux ou des jaloux ; L’argent est mauvais, c’est le nerf de la guerre ; L’argent est la cause de tous les maux ; L’argent ne fait pas le bonheur ; L’argent corrompt, il rend les gens mauvais.

Selon vous, comment naissent ces fausses croyances ?

Pour qu’une croyance s’installe, il faut qu’une pensée soit répétée et qu’elle soit associée à un sentiment agréable ou désagréable. Ces deux conditions sont nécessaires à la naissance d’une croyance : répétition d’une pensée associée à un sentiment.

Par exemple, vous avez toujours entendu dire encore et encore qu’il est difficile d’avoir de l’argent, qu’il faut travailler dur et même accepter d’effectuer un travail qui ne vous plait pas pour avoir de l’argent.

Vous avez cru à tout cela parce que tout le monde le dit…donc cela doit être vrai ! En fait, ce n’est pas vrai, ce sont des idées reçues et répétées au fil des années.

De plus, votre observation de tous les jours vient confirmer ces pensées répétitives auxquelles vous associez des sentiments de mal-être, d’inconfort, de stress ou de tension intérieure.

Une fausse croyance à propos de l’argent en est une qui nuit à une bonne relation avec l’argent en nous empêchant de vivre heureux tout en laissant l’argent jouer son rôle de moyen d’échange.

Il faut aussi noter qu’une fausse croyance est non bénéfique pour nous car elle nous limite en nous empêchant de nous ouvrir à l’abondance. Par exemple, lorsque nous croyons que l’argent est la source de tous les maux… cela crée en nous un mal-être au sujet de l’argent. Nous ne souhaitons pas nous associer à la source de tous les maux n’est-ce pas ?

Une croyance bénéfique sur l’argent nait grâce à des pensées répétées telles que « l’argent est à mon service, j’en reçois toujours en grande quantité en échange de mes dons, talents et connaissances ». Cette pensée est associée à des sentiments de bien-être, aide à installer une relation harmonieuse avec l’argent et nous ouvre à l’abondance financière.

Quelles sont les valeurs spirituelles que vous prônez autour de l’argent ?

Les religions, de façon générale, favorisent le renoncement à l’argent pour leurs fidèles. Le renoncement consiste à se départir de tout ce qui est matériel et cela n’est pas intelligent, car nous avons besoin de tout ce qui nous entoure pour nous connaître.

Pour ne pas être esclaves de l’argent, nous sommes effectivement invités à pratiquer plutôt le détachement, qui est complètement différent du renoncement. Le renoncement nous éloigne de ce que nous affectionnons alors que choisir d’aimer l’argent tout en restant détaché de lui nous dirige vers ce que nous avons besoin d’apprendre à propos de l’argent.

De plus, rappelons que l’attachement à quoi que ce soit dans le monde matériel nous rend dépendants et prisonniers de l’objet de notre attachement. Nous sommes donc invités à apprendre à développer une relation d’autonomie avec tout ce qui est à l’extérieur de nous y compris l’argent.

Le discours religieux a tendance à mettre l’accent sur les dérives occasionnées par le pouvoir que l’argent permettait à certaines personnes d’obtenir. L’argent est présenté comme la source de tous les vices et la principale cause des malheurs des hommes. Il est ainsi demandé aux fidèles de faire un choix car « nul ne peut servir deux maîtres, Dieu et l’argent. »

Une telle position a fini par éloigner certaines personnes de la religion pour se tourner vers une spiritualité qui unit Dieu et l’énergie de l’argent, car tout est question d’équilibre et de bon sens.

Si vous réalisez que la religion a eu un impact négatif sur votre histoire financière, il sera important pour vous de vous libérer de cette emprise afin de pouvoir vous ouvrir à l’abondance.

Voici les valeurs spirituelles prônées autour de l’argent dans cet ouvrage :

  1. Tout ce que je désire est déjà là : Gardons fermement à l’esprit que quelles que soient les circonstances, les montants d’argent que nous désirons existent déjà dans notre champ vibratoire. Se rappeler tous les jours que tout ce que je désire est disponible à un niveau de fréquence qui correspond à celui du bien-être, de l’enthousiasme, de la joie. Plus nous sommes détendus, calme et dans la gratitude, plus nous pouvons nous ouvrir à recevoir.
  2. Il existe des milliards de possibilités à chaque instant pour recevoir tout l’argent dont nous avons besoin. Croire que nous ne pouvons recevoir de l’argent qu’en allant travailler durement n’est qu’une des possibilités parmi des milliards. Il nous appartient de nous ouvrir aux différentes possibilités par lesquelles l’argent peut arriver jusqu’à nous. C’est à nous et à nous seuls de nous autoriser à accepter de recevoir notre argent par des canaux autres que celui du dur labeur. Il est urgent de transformer cette croyance limitantes issue de notre famille, notre éducation ou notre culture.
  3. Notre approvisionnement est vraiment illimité. Les ressources d’abondance qui nous approvisionnent en argent sont illimitées et ne s’épuiseront jamais. Tous nos besoins sont déjà comblés. Pour recevoir et voir la manifestation de ce que nous voulons, nous devons ressentir de la joie et du bonheur le plus souvent possible lorsqu’il est question d’argent. Quand nous avons peur et que nous doutons des conséquences de la réception de notre désir réalisé, nous nous coupons de la source illimitée d’approvisionnement.
  4. Seule l’abondance existe dans l’Univers. Le manque n’existe pas, il n’est que l’absence d’abondance. Même si nous avons des preuves du manque un peu partout dans le monde, et c’est ce que nous voyons avec nos yeux physiques. Cependant, d’un point de vue spirituel, aux yeux du Divin en nous, la seule vérité qui existe, c’est l’abondance de tout : bien-être, relations harmonieuses, santé, argent, etc.

Pour vous, comment l’Afrique peut-elle faire de ses enfants des personnes vivant l’abondance financière ?

Tout d’abord, accepter de remettre en question toutes les fausses croyances qu’ils ont apprises sur l’argent pour enfin lui redonner sa juste place de simple moyen d’échange d’énergie.

Le discours religieux a tendance à mettre l’accent sur les dérives occasionnées par le pouvoir que l’argent permettait à certaines personnes d’obtenir. L’argent est présenté comme la source de tous les vices et la principale cause des malheurs des hommes. Il est ainsi demandé aux fidèles de faire un choix car « nul ne peut servir deux maîtres, Dieu et l’argent. »

Chaque africain doit apprendre à sortir de la logique de l’argent facile en croyant qu’il va le sauver, le rendre heureux et faire de lui quelqu’un. Ce n’est pas le rôle de l’argent !

Il serait également important d’avoir du recul face au discours culpabilisant de la religion sur la richesse tout en faisant l’apologie de la pauvreté. La nature est abondance et nous demande de vibrer à son diapason. Nous sommes riches !

En effet, nous devons tous et toutes reconnaitre que l’argent est la conséquence d’un don de notre énergie. « Donnez et vous recevrez ! » qu’est-ce que chacun est prêt à donner en lien avec ses talents, ses connaissances, ses compétences, ses qualités en échange d’argent ? Quelle valeur puis-je donner aux autres, au monde en échange d’argent ?

Chaque personne vivant sur cette terre a quelque chose à donner et qui sera la solution à une situation chez quelqu’un d’autre en échange d’argent. C’est cela la véritable circulation d’énergie.

Lorsque nous nous mettons sur cette perspective, la question à se poser est : Comment puis-je contribuer à résoudre le problème d’autrui et combien suis-je disposé à recevoir en argent pour cela ?

Pour que chaque africain puisse s’ouvrir à l’abondance financière, il est important de sortir de  son esprit les fausses croyances sur l’argent et se connecter le plus souvent possible aux quatre vérités spirituelles à propos de l’argent : 1) Tout ce que je désir est déjà là ; 2) il existe des milliards de possibilités ; 3) notre approvisionnement est illimité ; 4) seule l’abondance existe dans l’univers.

Propos recueillis par Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Alliance Academy Tour: Les lauréats reçoivent leurs lots début octobre

Les 15 lauréats de la première édition de l’Alliance academy tour recevront leurs prix au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *