samedi , 25 septembre 2021 - 15:07:07
Accueil / Actualités / Hévéaculture: La SAIC équipe ses partenaires les plus performants pour booster leurs activités

Hévéaculture: La SAIC équipe ses partenaires les plus performants pour booster leurs activités

La Société Agro-Industrielle de la Comoé (SAIC), l’unité de transformation de l’hévéa du groupe Olam International, a récompensé ses partenaires planteurs et coopératives les plus performants au cours de l’année 2020. C’était à l’occasion d’une cérémonie officielle organisée dans l’enceinte de la préfecture d’Abengourou le lundi 5 juillet dans le cadre de son programme dénommé « Gouassou ».

Avec sa politique de récompense de ses partenaires, la SAIC veut redynamiser l’hévéaculture en Côte d’Ivoire dans un contexte mondial difficile. (Ph MN)

Pendant une année, ses partenaires se sont démarqués par la qualité et la quantité de leurs livraisons dans les usines de la Saic et à travers les différents ponts bascules installés dans les zones d’activités de la société. Pour cette édition du programme Gouassou, la coopérative lauréate a fourni 81 555 tonnes de caoutchouc. Il s’agit de la Société Coopérative Simplifiée Groupement des planteurs d’Hévéas (SCOOPS GPH), basée à Abidjan et couvrant les zones de Bonoua et de Guiglo. Pour le travail accompli, elle a reçu un camion benne de 40 tonnes, un camion de 7 tonnes, 3 tricycles, 4 motos, 600 kits planteurs composés de machettes, de couteaux de saignées et de paires de bottes. La SAIC pense également aux enfants des producteurs en offrant des cartables et des kits. La coopérative lauréate  a reçu 200 de chaque. Le meilleur planteur, basé à Attinguié, se nomme Biakpa Angbé. Son lot se compose de 20 kits planteurs, de 10 cartables, de deux téléphones et un montant en espèces.

Au cours de cette cérémonie, les planteurs et coopératives récipiendaires au nombre de 488 ont reçu au total 8 camions, 43 tricycles, 25 motos, 25 ordinateurs, des téléphones portables, des kits planteurs, des kits scolaires, des kits alimentaires et de l’argent en espèces. Pour cette édition, la société a innové en offrant des camions. ‘‘La cérémonie de ce jour revêt un caractère particulier, car pour la première fois, nous allons offrir des camions aux meilleurs coopératives afin de les aider à écouler aisément leurs productions vers notre usine », s’est réjoui Vijeth Shetty, Vice-Président de la SAIC. De manière générale, les équipements offerts sont destinés à booster les activités des planteurs et coopératives.

Deux changements positifs majeurs

Au-delà du programme de récompense, la SAIC a apporté deux changements positifs majeurs de manière générale dans l’hévéaculture ivoirienne à savoir la mise en place d’une politique de paiement rapide des producteurs et la décision prise depuis 2018 de payer le surplus de caoutchouc dans un contexte mondial marqué par l’effondrement des prix et la baisse de la demande. « Pendant la crise de 2018 où la plupart de nos planteurs ont été obligés d’attendre dans de longues files souvent dans l’abattement…nous avons changé de cap en trouvant des solutions pour acheter le surplus de caoutchouc et aujourd’hui nous avons une situation beaucoup plus heureuse » a rappelé Vijeth Shetty. Ces deux changements majeurs continuent de réjouir les planteurs et coopératives. « Depuis plusieurs années, nos planteurs ont vécu énormément de difficultés au point où un opérateur économique qui investit dans la production d’hévéa n’était pas sûr de vendre son produit au bout de l’année. C’est un véritable problème pour l’économie ivoirienne. Nous remercions donc la SAIC pour son idée ingénieuse de faire partir le caoutchouc en vrac. Ce qui nous a donné l’opportunité de pouvoir satisfaire nos planteurs et d’apporter un plus à leur vie. », a indiqué Sahouet Christian Emile, premier responsable de la coopérative SCOOPS GPH.

Pour le travail accompli, la coopérative lauréate a reçu un camion benne de 40 tonnes, un camion de 7 tonnes, 3 tricycles, 4 motos, des kits planteurs, des cartables et des kits scolaires. (Ph MN)

Avec sa politique de récompense de ses partenaires, la SAIC veut redynamiser l’hévéaculture en Côte d’Ivoire dans un contexte mondial difficile. Mais, ses actions sociales ne s’arrêtent pas à la cérémonie de récompense. Elles vont plus loin. La SAIC a aidé plus de 2000 planteurs à ouvrir leurs premiers comptes bancaires afin de faciliter l’accès de ces derniers au financement. De même, elle s’est lancée dans un plan de développement durable pour améliorer la sécurité alimentaire. « Nous avons démarré ce programme en mars 2021 avec cinq coopératives pour leur permettre d’obtenir gratuitement des semences vivrières afin de les rapprocher de l’autosuffisance alimentaire et d’accroitre leur revenu en les  formant à la diversification des cultures », a indiqué Vijeth Shetty.

Notons que la SAIC a rouvert ses portes en janvier 2016 suite à l’investissement d’Olam. Elle totalise donc 5 ans d’existence. Aujourd’hui, ce sont plus de 6 000 planteurs qui acheminent leur production à l’usine.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Alliance Academy Tour: Les lauréats reçoivent leurs lots début octobre

Les 15 lauréats de la première édition de l’Alliance academy tour recevront leurs prix au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *