samedi , 25 septembre 2021 - 15:40:55
Accueil / Actualités / Performance scolaire: Au chevet de l’enseignement primaire, le Papse affiche des résultats satisfaisants à mi-parcours

Performance scolaire: Au chevet de l’enseignement primaire, le Papse affiche des résultats satisfaisants à mi-parcours

Le Papse est la réponse du gouvernement ivoirien à la faible performance des élèves du primaire en lecture et en mathématiques. Ambitieux programme dont l’objectif est de renforcer l’accès à l’éducation préscolaire et améliorer les résultats d’apprentissage dans les écoles bénéficiaires, il  a fait l’objet d’une revue à mi-parcours du 26 au 28 mai 2021 à Grand-bassam.

A travers le Papse, l’école ivoirienne veut relever le défi de la qualité de l’apprentissage. (Ph MN)

Pendant 3 jours, 134 acteurs du secteur de l’éducation préscolaire et primaire se sont réunis au Nsa Hôtel de Grand Bassam pour évaluer les performances du Projet d’amélioration de la prestation des services éducatifs (Papse) et s’assurer de son efficacité après plus de deux ans de mise en œuvre. Au cours de cette revue, les échanges ont portés sur 10 communications regroupées sous quatre thématiques dont l’accroissement de l’accès des enfants du milieu rural à l’offre préscolaire, l’amélioration des apprentissages de base, lecture, écriture et mathématiques, et le renforcement de la gestion des écoles primaires. Au terme des discussions et témoignages sur la base des activités mises en œuvre sur le terrain et le développement d’une panoplie de concepts et d’outils d’apprentissage, les acteurs de la mise en œuvre du PAPSE et de son financement affichent leurs satisfactions.

« Le Papse est l’un des projets phare du ministère de l’éducation nationale et de l’apprentissage  dont le but est de s’attaquer à l’un des défis les plus importants du système éducatif à savoir les contre-performances de l’apprentissage.  Sur la base de l’ensemble des données quantitatives et qualitatives collectées ainsi que des activités pratiques réalisées, je dois dire que le Papse est un modèle d’amélioration de l’apprentissage qui marche. C’est un modèle qui est capable de relever le défi de la qualité » estime Mamadou Binate, coordonnateur de la taskforce éducation, représentant le ministre de l’éducation nationale et de l’apprentissage, Prof. Mariatou Koné, à la cérémonie de clôture de la revue.  Les partenaires au développement ainsi que les partenaires techniques et financiers abonderont dans le même sens. Ainsi Sophia Cerbelle, spécialiste de l’éducation à la Banque mondiale indiquera que les premiers résultats d’impact du projet sont ‘‘ plutôt encourageants”. « On commence à noter une amélioration des capacités des élèves à lire, écrire et à compter. Des compétences de base qui selon les études commençaient à faire défaut en Côte D’ivoire ». Elle ne manquera pas de rappeler que la mise en œuvre du Papse se fait dans un environnement sanitaire mondial hostile marqué par la pandémie à coronavirus. Ce qui sous-entend que les résultats auraient pu être encore meilleurs.

Cependant, malgré les satisfactions, il faut noter qu’il reste encore d’énormes défis à relever. Ces défis sont contenus dans un rapport rédigé par le gouvernement ivoirien et soumis à discussion dans des commissions pendant cette rencontre. Il s’agit de trois thématiques qui pour le gouvernement, mérite qu’on s’y attarde si l’on veut réussir l’amélioration du système d’apprentissage en Côte d’Ivoire. Il s’agit de l’amélioration des apprentissages par le renforcement des capacités des enseignants, la viabilité et la pérennisation du modèle préscolaire communautaire, et la mise à l’échelle du dialogue citoyen autour de l’école. Concernant le dialogue citoyen, Mamadou Binate insistera dans son allocution sur la nécessité d’obtenir l’appui et l’approbation des communautés. « Nous devons faire en sorte que les communautés soient avec nous. Il faut qu’elles soient impliquées dans le fonctionnement des écoles et dans la recherche de solutions ». Par ailleurs, en ce qui concerne le préscolaire, la problématique porte sur la fidélisation des éducateurs préscolaires communautaires. La plupart disparaisse lorsqu’il trouve mieux ailleurs en termes d’opportunité de travail et de bonne rémunération. Pour ce qui concerne l’encadrement pédagogique, les défis portent sur le développement de nouveaux outils pédagogiques (décodables, déchiffrables, cahiers d’exercice élèves, guide pédagogique, etc) et leur mise à disposition effective, sans oublier les programmes de renforcement de capacité.

A titre de rappel, le Papse est un projet du gouvernement ivoirien mis en œuvre avec l’aide de partenaires au développement dont la Banque Mondiale, le partenariat mondial pour l’éducation (PME) et le groupe locale des partenaires pour l’éducation (GLPE). Il est financé à hauteur de 50,7 million d’euros (plus de 33 milliards de fcfa, et mis en œuvre dans 6 régions prioritaires de la Côte d’Ivoire à savoir la Bagoué, le Béré, le Bounkani, le Kabadougou, le Poro et le Tchologo.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Alliance Academy Tour: Les lauréats reçoivent leurs lots début octobre

Les 15 lauréats de la première édition de l’Alliance academy tour recevront leurs prix au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *