dimanche , 4 décembre 2022 - 19:33:56
Accueil / Actualités / Compétition régionale de mini-entreprises: La Côte d’Ivoire se classe deuxième en Afrique

Compétition régionale de mini-entreprises: La Côte d’Ivoire se classe deuxième en Afrique

La Mini-entreprise GJI technologie de l’Institut technique Adama Sanogo s’est classée deuxième  a la 10ème édition de la compétition régionale africaine de mini-entreprises organisé par Junior Achievement Africa. Les résultats ont été proclamés en direct de la Swaziland (Actuel Eswatini) le samedi 27 mars 2021.

Ecowind, est un ventilateur solaire respectueux de l’environnement qui fonctionne par commande manuel et vocale depuis un smartphone (Ph MN).

La mini-entreprise composée d’une dizaine d’étudiants de l’Institut Adama Sanogo a présenté durant la compétition une technologie mettant en exergue l’utilisation des énergies renouvelables et la protection de l’environnement. Ecowind, le produit qu’ils ont développé, est un ventilateur autonome fonctionnant à l’énergie solaire et doté de fonctions musicales et pivotantes, avec en plus la possibilité de le contrôler à distance par commande vocale à partir d’un smartphone. L’entreprise ivoirienne s’est classée 2ème derrière celle de Swaziland sur 11 entreprises dirigées par des étudiants.

C’est avec un réel plaisir que Junior achievement Côte d’Ivoire a accueilli le classement, même si l’ONG s’attendait à mieux. « Nous sommes dans un pays chaud. Avoir un ventilateur autonome qui fonctionne avec l’énergie solaire et qui nous permet d’économiser de l’argent, c’est vraiment extraordinaire. C’est ingénieux et innovant comme production et c’est une grande fierté pour nous» s’est réjoui Sangare Tounkara Aissata, directrice exécutive de Junior Achievement Côte d’Ivoire.

Pour arriver à la production du ventilateur solaire, les étudiants sont passés par un programme de formation à l’entrepreneuriat qui dure 6 mois. Une période au cours de laquelle, ils ont appris à créer une entreprise, de la capitalisation à la liquidation ainsi que le design thinking. Ils ont réfléchi à un produit ou service commercialisable, réalisé une étude de marché (faire un sondage et s’assurer de l’existence d’un marché), réalisé le prototype et se sont            assurés de leurs capacités à commercialiser le produit. Malgré un contexte particulièrement difficile à cause de la Covid, ces étudiants ont pu franchir toutes ces étapes avec succès en réalisant le ventilateur. Ils ont ensuite affronté un jury de professionnels au plan international et réaliser une publicité sur le produit sans oublier la démonstration de l’efficacité du produit.

Après ce sacre, les jeunes étudiants avec l’aide de l’équipe de Junior achievement Côte d’Ivoire, entendent faire un pas de plus vers la création d’une véritable entreprise. Dans un premier temps, ils envisagent présenter l’innovation aux différents ministères de tutelle (Education nationale, Promotion de la jeunesse et de l’emploi jeune, Enseignement supérieur et recherche scientifique, etc). « Notre objectif après ce bon classement, c’est de développer notre minientreprise, c’est-à-dire en faire la promotion auprès des forces vives de la nation et auprès des décideurs publiques pour que GJI technologie devienne une véritable entreprise technologique ivoirienne reconnue à travers le monde », explique Jean de Dieu, directeur marketing de la mini entreprise. Selon le directeur de production, Yaya Konate, GJI peut produire pour le moment 10 ventilateurs solaires par mois.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Mobilité urbaine : Des experts se pencheront le 17 novembre sur des solutions efficaces

Le jeudi 17 novembre aura lieu à l’espace Crrae Uemoa à partir de 8 heures, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig