samedi , 25 septembre 2021 - 16:10:10
Accueil / Actualités / Promotion des PME: L’Etat veut renforcer les réformes engagées

Promotion des PME: L’Etat veut renforcer les réformes engagées

Recevant les faitières des Petites et moyennes entreprises (Pme)  de Côte d’Ivoire au cours d’une rencontre d’échanges ce lundi 5 octobre, le premier ministre ivoirien a indiqué que les réformes majeures engagées par le gouvernement ivoirien seront renforcées.

Le gouvernement veut rassurer les Pme sur ses bonnes intentions à leurs égards (Ph: Primature)

 
Ces réformes en question porte sur la simplification de la fiscalité, les allègements fiscaux, l’accès des PME à la commande publique et le paiement de la dette intérieure.  A cela, il faut ajouter l’opérationnalisation du Fonds de garantie des PME afin de favoriser le financement. Toutes ces réformes ont étés mises en place afin d’améliorer la productivité des entreprises et de favoriser la création d’emplois. A travers cette annonce, il s’est agi pour le premier responsable du gouvernement ivoirien de rassurer les acteurs du secteur privé sur les bonnes intentions de l’Etat pour le développement de leurs activités.

Pour ce faire, le premier ministre Hamed Bakayoko a exhorté l’ensemble des acteurs du secteur privé à formaliser leurs structures afin de sortir de l’informel et espérer bénéficier des avantages liés à ces réformes. Le cas échéant, ces réformes ne leur serviraient à rien. Par ailleurs, au cours de cette rencontre, le premier ministre a encouragé les entreprises à investir, améliorer leur productivité, à créer de la valeur ajoutée et à créer des emplois. Pour lui, le rôle des PME est d’autant plus important qu’elles sont les principales pourvoyeuses d’emplois de l’économie ivoirienne. « Elles sont au centre de la stratégie du gouvernement dans le cadre du programme social engagé depuis peu et qui a placé la lutte contre la pauvreté parmi les actions majeures du gouvernement en 2019 et 2020 », a-t-il indiqué.

Les Pme attendent beaucoup du gouvernement ivoirien dans cette période post-covid 19.


Poursuivant son intervention, le chef du gouvernement est allé plus loin en précisant que  l’émergence tant souhaitée par le Président Alassane Ouattara, ne peut être atteinte sans la contribution des PME qui constituent la grande majorité du secteur privé. En effet, elles constituent plus de 95% du tissu économique formel selon des chiffres qu’il a dévoilés dans son discours. S’agissant  du Fonds de Soutien aux PME (FSPME) mis en place dans le cadre du Plan de riposte économique, social et humanitaire contre le Covid 19, il a annoncé que les décaissements vont connaitre une accélération dans les plus brefs délais.

Marius Nouza

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Alliance Academy Tour: Les lauréats reçoivent leurs lots début octobre

Les 15 lauréats de la première édition de l’Alliance academy tour recevront leurs prix au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *