jeudi , 11 août 2022 - 02:28:35
Accueil / Actualités / Innovation technologique: Une machine togolaise pour transformer l’huile de palme

Innovation technologique: Une machine togolaise pour transformer l’huile de palme

Servant à presser les noix de palme, ‘’Merlinox’’ est un dispositif qui permet l’obtention de plusieurs produits dérivés du palmier comme l’huile de palme ou encore le jus de noix de palme. Inventé par Edouard Akpakpo Lado, un jeune entrepreneur togolais, ce dispositif veut faciliter le quotidien des ménages au Togo et au délà.

le dispositif Merlinox permet d’obtenir des produits dérivés du Palmier (Photo : DR)

En plus d’un moteur et d’un tambour, la machine est constituée de deux cuvettes. Le broyage des noix est effectué dans la première cuvette tandis que la seconde permet d’en recueillir le jus. L’idée d’inventer cette machine lui est venue en remarquant la peine que se donnaient les ménagères togolaises afin d’extraire le jus des noix de palme. Les recettes traditionnelles à base d’huile ou de jus de palme étant très prisées au Togo, il voulait ainsi leur faciliter la tâche au niveau de leur préparation. Avec ‘’Merlinox’’, la préparation de ces recettes est d’ailleurs plus simplifiée. « Pour 3 kg de noix de palme, cinq minutes suffisent. Il suffit de verser les noix dans la cuvette et d’y ajouter de l’eau. Cinq minutes après, ‘’Merlinox’’ vous donne directement le jus de la sauce. Mais si vous voulez des noix concassées pour la préparation de l’huile blanche, vous pouvez prolonger l’opération, ou alors vous versez les noix fraîches et la machine vous les pile pour la fabrication de l’huile rouge », explique-t-il. Mis en place en 2012, le premier prototype de cette machine a subi des améliorations jusqu’en 2016. A cette date,  ‘’Merlinox’’ a été finalisée et commercialisée un peu partout. Exposée dans plusieurs foires et salons nationaux, cette machine a même valu à l’inventeur, une médaille de Chevalier de l’Ordre National du mérite décerné par le gouvernement togolais.

D’autres machines également à son actif

En plus de ‘’Merlinox’’, Edouard Lado Akpakpo a également conçu d’autres machines à savoir l’Araricomax, le Conpalmi et le Foyeco. Pour résoudre le problème de décorticage des céréales telles que  l’arachide, le haricot et le soja, l’araricomax permet de décortiquer plus aisément 3kg des noix d’où proviennent ces céréales en cinq minutes en séparant automatiquement les graines des gousses. Le Compalmi permet de concasser 3kg de noix palmiste en cinq minutes. Pouvant être installée comme une petite unité de concassage de prestation de service, cette machine facilite ainsi la tâche aux fabricants d’huile de palme. Quant à Foyeco, ce sont des fourneaux améliorés avec une grande vitesse de cuisson. A la fois économique et écologique, ces fourneaux utilisent très peu de charbon de bois mais plutôt les résidus ou poudres de charbon contrairement aux foyers classiques demandant généralement, une grande quantité de charbon de bois. Avec toutes ses inventions, l’entrepreneur a pu se faire remarquer dans son pays.

Edouard Lado Akpakpo a proposé une solution durable aux différents problèmes des ménagères togolaises (Photo : DR)

Un entrepreneur passionné

Titulaire d’un brevet de technicien supérieur en électromécanique, Edouard Akakpo-Lado décide de mettre à profit ce qu’il a appris durant sa formation. Constatant que les agriculteurs du Togo éprouvent d’énormes difficultés dans leurs travaux avec des méthodes rudimentaires et archaïques très épuisantes, il met donc à leur disposition toutes ses machines précédemment citées. Aussi bien pensées qu’elles soient, celles-ci viennent ainsi soulager de manière significative tous ces paysans. Apportant des solutions concrètes à leurs différents problèmes au niveau agricole, ces initiatives doivent toujours être encouragées et soutenues par les élites afin de motiver davantage de jeunes. Fondateur du Centre de recherche d’invention et d’innovation technologique (Criit) du Togo, structure regroupant de jeunes techniciens en mécanique, électricité, électronique et informatique, Edouard Akpakpo Lado met en commun leurs compétences pour répondre aux besoins des communautés locales dans le domaine technique.  Pour développer davantage ses activités, l’entrepreneur souhaiterait  bénéficier d’un soutien en faisant appel à des partenaires financiers. Et ce, dans l’optique d’atteindre ses objectifs d’ici cinq ans.

Jean-Paul DEMOUSS

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig