mardi , 16 août 2022 - 19:19:34
Accueil / Technologie / Innovation technologique: Une tablette africaine qui détecte les problèmes cardiaques

Innovation technologique: Une tablette africaine qui détecte les problèmes cardiaques

Mesurer les données physiologiques du cœur afin de les transmettre à un cardiologue, tel est le but de la tablette ‘’cardiopad’’. Imaginé par Arthur Zang, un jeune entrepreneur camerounais, cette tablette s’exporte déjà au Gabon, en Inde et au Népal.

la tablette ‘‘Cardiopad”, une solution innovante aux problèmes cardiaques (Ph Dr)

Permettant à toute personne, même sommairement formée, de mesurer les données cardiaques d’un patient, la tablette ‘’cardiopad’’ a subi ses premières phases de test au CHU de Yaoundé et dans le petit hôpital de Mbankomo situé à 25 km de la capitale camerounaise. Entre deux battements, cet appareil permet de recueillir les informations relatives à la fréquence des pulsations encore appelée durée des « intervalles RR ». D’abord visualisées et calculées, ces informations sont par la suite enregistrées sur cette tablette.  Simultanément, celles-ci peuvent être transmises à distance à un cardiologue pour qu’il puisse établir son diagnostic.  Selon Alain Bala, cardiologue dans l’un des principaux centres de santé du pays, cette tablette se veut être d’une grande utilité pour la profession. « Le cardiopad permet d’avoir tout d’un coup un nombre assez important de patients nécessitant des soins de cardiologie » révèle-t-il avant de souligner que ces patients trouvent directement une solution à leur problème malgré le fait qu’ils soient éloignés de leurs cardiologues. Innovant et surtout prometteur, cet outil a entièrement été  inventé par Arthur Zang à partir de ses propres moyens pendant cinq années.

Une solution pour améliorer les services de santé cardiaque

En 2009, effectuant un stage dans le service de cardiologie du Professeur Samuel Kingue pendant ses études en informatique à l’école polyclinique de Yaoundé, Arthur Zang a eu l’idée de concevoir cette tablette à partir d’un constat. En effet, à l’époque, il a été surpris de l’utilisation d’électrocardiogramme papier au sein de ce centre. Il a alors proposé au professeur de concevoir un logiciel utilisable sur ordinateur. Entre 2010 et 2014, cet inventeur va alors utiliser tous les moyens disponibles gratuitement en ligne pour faire aboutir son projet.  Par ailleurs, pour se former à l’électronique afin de pouvoir adapter son système à une utilisation sur tablette, il décide de suivre à distance, pendant une année, les cours d’un Mooc (Massiv Open Online Course), trouvé sur le site de l’Indian Institute of technology. Voulant coûte que coûte aller plus loin dans la réalisation de son projet, il se met également à la recherche de composants électroniques pour l’appareil.

Un projet hautement remarqué

 Pour y parvenir, il soumet l’idée d’inventer cette tablette à un concours international en ligne dénommée, Microsoft Imagination Competition. Remarqué, son projet reçoit alors certains composants électroniques nécessaires à la construction de la tablette prototype. Pour le financement du projet, il poursuit la recherche en ligne en filmant et en postant son projet sur YouTube. Remarqué par Paul Biya, Président de la république du Cameroun, il obtient officiellement un montant  de 45 000 dollars (environ 22,5 millions de FCFA). L’aventure ne s’arrête pas là car en 2014, son projet se fait également remarquer par les chasseurs de talents de la Fondation Rolex. Il est alors sélectionné par cette fondation en vue de participer au prestigieux Rolex Awards. Un prix de 50 000 francs suisses (environ 31,4 millions de FCFA) ainsi qu’un accompagnement lui sont ainsi octroyés afin de l’appuyer davantage dans la réalisation effective de son projet. En novembre 2014, sous l’intitulé « Saving Africa from Heart Diseases with Cardiopad », Arthur Zang mise sur la plate-forme de crowdfunding Indiegogo pour encore obtenir un appui. Après l’avoir soumis, il obtient une somme de 8800 euros (environ 5,7 millions de FCFA). Même s’il s’attendait à plus, il admet que c’est déjà pas mal surtout en ce qui concerne la production en série de l’appareil.  « C’est moins qu’espéré, mais assez pour lancer le début de la production en Chine », confie t-il.

Arthur Zang a bénéficié d’un financement participatif et du soutien de son pays (Ph Dr)

Les tablettes à un prix accessible

Au mois de mars 2015, une centaine de tablettes ont commencé à être commercialisées au prix de 3 200 euros (environ deux millions de FCFA). En 2016, à la tête de son entreprise Himore Medical, l’ingénieur a ainsi pu concrétiser son projet grâce à de nombreux financements participatifs. En 2017, le soutien de l’Etat à son projet a représenté 40% des ventes de l’entreprise avec une commande de 82 millions de francs CFA, destinée notamment à alimenter des centres de santé publics. Au niveau de ses perspectives, l’entrepreneur prévoit également d’effectuer des échographies à distance par tablette interposée.

Jean-Paul DEMOUSS

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Investissement: Tykr, la plateforme qui trouve et décrypte les actions

Lorsqu’on s’intéresse à la bourse, il est souvent difficile de savoir par où commencer. Quelles …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig