jeudi , 11 août 2022 - 02:13:41
Accueil / Actualités / Entreprises numériques africaines: Voici comment bénéficier du fonds d’amorçage de 15 millions d’euros de l’AFD

Entreprises numériques africaines: Voici comment bénéficier du fonds d’amorçage de 15 millions d’euros de l’AFD

L’Agence française de développement (AFD) a lancé début décembre 2019, un nouveau fonds d’amorçage doté de 15 millions d’euros (environ 9,8 milliards fcfa) en faveur des entreprises numériques. Une catégorie d’acteurs économiques qu’elle considère comme négligée par les offres de financement classique. Cependant, les entreprises désireuses de bénéficier de ce fonds doivent remplir un certain nombre de critères d’éligibilité et se connecter aux partenaires de l’AFD.  

Les entreprises numériques africaines disposent désormais d’un nouvel outil pour leur financement (Ph Dr)

Sur un document de présentation du fonds, l’AFD dresse une liste de prérequis que l’entreprise doit respecter pour bénéficier du fonds. Il s’agit en premier lieu de conditions d’implantation géographique. Le fonds ne concerne que les entreprises qui ont bel et bien été enregistrées sur le continent africain avec un siège effectivement fonctionnel. Au total, 45 pays africains sont concernés. Ensuite, les services et produits qu’elles proposent doivent satisfaire à l’un ou plusieurs des Objectifs du développement durable (ODD) fixés  par les nations unies.  L’entreprise doit également avoir déjà satisfait les besoins d’une première clientèle et de potentiels partenaires. En d’autres termes, les produits et services doivent être disponibles immédiatement. Enfin, l’entreprise doit produire un modèle économique avec de fortes perspectives de croissance et disposer en son sein d’une équipe de collaborateurs expérimentés et aux compétences diverses et complémentaires.

Un fonds disponible à travers 4 programmes

Les startup numériques africaines peuvent bénéficier du fonds à travers quatre programmes partenaires de l’AFD à savoir Greentec capital africa foundation, Afrilabs de l’African business angels network (ABAN), Investisseurs et Partenaires et Mercy Corps Ventures. Dans les détails, le greentec capital propose des prêts à taux 0% jusqu’à 25 000 euros par le biais du programme result4Equity qui est une opportunité de facilité de financement. La seule condition pour l’entreprise c’est de réussir à intégrer ce programme. Quant à Afrilabs, il propose une subvention d’un montant maximum de 60 000 euros grâce au programme Catalyst. Cette offre concerne les start-up en phase de croissance. Il s’agit d’un financement complémentaire en parallèle à l’investissement d’un business angel. Investisseurs et partenaires, grâce à son programme IPAT met dans la balance un montant de 100 000 euros sous forme d’avance remboursable pour les start-ups numériques prometteuses. Enfin Mercy Corps Ventures, par le biais de Suguba, offre un financement allant jusqu’à 300 000 euros à travers son programme Catalyzing Digital Start-up Operating in Africa. Il s’agit d’un financement d’amorçage en equity, dette convertible ou investissements safe par Mercy corps ventures.

Pour les hubs, les incubateurs et les accélérateurs, deux programmes de professionnalisation et de renforcement de capacités sont mis en place avec pour objectifs d’aider à l’accompagnement des jeunes entreprises innovantes. Il s’agit de Afric’Innov mis en œuvre par Bond’Innov et Afrilabs Capacity building mis en œuvre par AfriLabs.

Une offre particulière dans une action globale de l’AFD en faveur des start-up africaines

Le fonds d’amorçage de l’AFD vient compléter l’offre d’accompagnement et de financement du groupe AFD en faveur des start-up africaines. En effet, en dehors de ce nouveau fonds, le Groupe soutient activement l’innovation numérique en Afrique via des initiatives comme le concours de start-up AFD Digital Challenge, les programmes d’accélération Afric’innov, AFIDBA, et le Social and Inclusive Business Camp (SIBC). Enfin, ce nouveau fonds d’amorçage Digital Africa est également une composante de l’initiative Choose Africa, à travers laquelle le Groupe AFD s’engage à consacrer 2,5 milliards d’euros aux start-up, TPE et PME africaines d’ici 2022.

Marius Nouza

Source de l’info : AFD

À propos La rédaction

L'accélérateur africain est une plateforme numérique dédiée à l'information en provenance et en direction des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire et au delà: entrepreneurs, incubateurs, financiers, formateurs, etc. A travers ses divers rubriques, elle fournit des informations portant sur des questions capitales pour les entrepreneurs à savoir le processus de création d'entreprises, la gestion d'entreprise, la recherche de financement, la visibilité des entrepreneurs, les idées de business, etc. Au delà, l’accélérateur africain veut contribuer à préparer les mentalités à une transformation positive de l'Afrique.

Vérifiez également

Publicité sur TikTok: 4 étapes clés à connaitre

Lancer des publicités sur TikTok peut aider à développer sa notoriété, toucher une nouvelle audience …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rizki Sadig
Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig Rizki Sadig